Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 05:25

Au cours de toutes les recherches qui ont été menées par les membres du "Collectif de Montmeyran 2015", Jean Pierre et Yvonne ont ramené une photographie de la salle des fêtes peu après sa construction.

Quant à moi, j'ai trouvé des informations historiques dans les opuscules écrits par trois habitants de Montmeyran.

Dans Montmeyran au cours de l'Histoire de France de monsieur Charles Ponson je n'ai relevé pour cette chronique que l'abandon progressif du village fortifié à partir du 17ème siècle. Les habitants se sont installés en bas du village déserté, dans les quartiers Ladevaux, des Cantons puis le long de la grande voie de communication menant de Crest à Valence. En 1733 la nouvelle église Saint Blaise fut construite, bizarrement orientée, chevet au sud.

En 1847 un terrain a été acheté à la famille Néry-Durozet pour construire une école, la mairie et faire une grande place. La mairie et la place sont celles que nous connaissons.

Dans Montmeyran monsieur l'abbé Vincent décrit ainsi le village au 19ème siècle : "maisons, façades et croisées ont le luxe du confortable et de la régularité ; mais l'art est banni des édifices publics."

Souvenirs montmeyranais : la salle des fêtes

C'est sûrement la raison pour laquelle monsieur Maurice Pollet, maire de Montmeyran de 1925 à 1943 a décidé la construction d'une salle des fêtes, très coquette et assez grande d'une architecture Art Déco, tout à fait innovante à l'époque. Placée au milieu du magnifique parc que possède Montmeyran (après la donation de madame Leydier née Néry-Durozet, dernière descendante de cette famille), avec bancs et éclairages publics de même style, le modernisme de l'ensemble marquait la volonté du conseil municipal d'aller de l'avant sans porter atteinte à l'ensemble du quartier. Monsieur Maurice Pollet est qualifié par monsieur André Milhan dans Notes historiques sur la commune de Montmeyran " d'où j'ai tiré ces renseignements, d'excellent premier magistrat municipal, maire d'une qualité exceptionnelle à qui la commune garde beaucoup de gratitude".

Les maires suivants qui y ont apporté des "améliorations" au cours de ses 80 années de vie lui ont fait perdre les beaux ornements de façade et en même temps beaucoup de son caractère. Mais elle a gardé ses formes typiques.

Souvenirs montmeyranais : la salle des fêtes

Les élus municipaux actuels, suivant les décisions prises par leurs prédécesseurs pendant les derniers mois de leurs mandats, s’apprêtent à modifier substantiellement l'ensemble : ils veulent construire un vaste multi-accueil dans la partie droite du parc, ne laissant qu'un étroit passage entre la salle de fête et la crèche. Suprême offense au parc, ce bâtiment serait doté d'un toit végétalisé semé de sédums qui ont une grande chance de devenir assez rapidement semblables au toit végétalisé qu'a remarqué une des nombreuses personnes qui soutiennent notre action.

Souvenirs montmeyranais : la salle des fêtes

Notre salle des fête plantée au milieu de son parc mérite mieux que ça, et c'est la raison pour laquelle nous poursuivons nos efforts avec détermination pour que ce beau projet de multi-accueil (trop grand ? trop coûteux ?) soit réalisé ailleurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans qui sommes-nous
commenter cet article

commentaires