Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 10:54

Vraiment nous sommes le 21 mai, juste un mois avant le début de l'été ? Ça ne se sent pas du tout ... Ciel très gris au-dessus de la vallée du Rhône et des falaises du Vercors et température assez basse.

La randonnée du jour démarre à Beauregard Baret, un village blotti juste sous des barres rocheuses qui doivent être instables : les pentes sont couvertes de grosses résilles de métal chargées de bloquer les roches qui se détachent de la montagne.

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Sonnaize, Pas du Loup et ravin des Tourniers : l'itinéraire est nouveau pour beaucoup d'entre nous et nous aimons ça !

Nous avons quitté le village par le sud-est en suivant le lit large et plein de roches du Sonnaize, ruisseau déjà sec. Nous tournons le dos aux rochers qui ferment la cluse. Derrière se trouve une petite vallée, la Combe et les ravins qui descendent du plateau du Vercors.

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

L'itinéraire de notre randonnée est sage. Il se faufile entre les toutes premières montagnes à l'altitude plus modeste (750 à 950 mètres), dont les cols flirtent avec la courbe de niveau des 800 mètres.

Nous avons suivi la Draye des Vachers puis continué par Saint Isérat (altitude 710 mètres). De temps en temps les arbres s'écartent et le regard porte alors jusqu'au fond du ravin par lequel nous devons revenir. Large, riche de tous les verts du prointemps, profond, superbe quoi !

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Nous avons croisé un employé du Département dont la mission était ce jour-là de vérifier l'état des balises pour éventuellement les restaurer voire les remplacer. Nous lui avons dit que c'était vraiment un "boulot de rêve" qu'il ne partage pas avec nous : "Pas toujours, les jours où le blizzard me fouette avec la neige, ou ceux où le soleil m'étourdit de ses ardeurs ne sont pas faciles, et alors un bureau est plus tranquille !" Eh oui, qu'allions-nous imaginer ?

En attendant, il a raison d'être là car il y a des panneaux à réparer un peu plus bas. Bien sûr qu'il doit y aller à pied sans le beau 4x4 marqué "la Drôme" qui l'attend au col de Sonnaize sous un cytise en fleur.

Bien sûr nous trouvons des fleurs en route, de la mélisse, des sceaux de Salomon, des raiponces, et aussi quelques orchidées, de celles que nous voyons déjà depuis quelques semaines et qui commencent à faner. J'en parlerai plus tard ...

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Nous avons poursuivi par le Pas du Loup, 810 mètres. Là le chemin est très rocheux, et comme il bruine maintenant avec régularité et constance, ça glisse. Attention au loup ! Est-ce lui qui se cache sous une cape noire, derrière les petits chênes ?

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Par petits groupes nous gagnons la plate-forme juste au col. De là on peut découvrir le vallon de Saint Genys là juste en bas, et les falaises du Vercors. C'est un panorama impressionnant, légèrement voilé par un rideau de brume.

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Nous sommes à quelques mètres de l'entrée de la grotte des Ussets et il est presque midi. Est-ce un endroit où nous pourrions nous mettre au sec pour le pique-nique ? Non, elle est trop petite ... Alors nous ne regrettons pas d'avoir manqué son accès, un étroit chemin escarpé difficilement praticable pour nous tous aujourd'hui.

Avez-vous remarqué qu'Hubert est avec nous, dans le groupe de tête ? Il n'a pas marché pendant trois ans et aujourd'hui avec sa cheville et son genou remis à neuf, il a retrouvé sa bonne humeur, et nous aussi. Quel plaisir d'entendre sa voix, chansons, sourires et humour bien particulier ... Son retour nous ravi !

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Les garçons qui agitez les bras, attendez un peu, il faut faire un regroupement. Sous un cytise c'est parfait.

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Après une descente est en forte pente glissante nous arrivons dans une prairie où les orchidées sont très nombreuses : orchis pourpres et pyramidaux, ophrys bourdon et de la Drôme, il y en a partout et tant ...

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres
MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Pique-nique et photo de groupe, heureusement redressée par Alféo. Merci !

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Nous avons continué vers l'est et le fond du vallon, en-dessous du Pas de la Pierre, 1165 mètres, en nous limitant au col des Tourniers, 746 mètres. Je ne pense pas que ce soit par ce sentier que nous sommes passés il y a quelques années pour arriver au pas de la Pierre, nous devions venir du sud.

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Ce sont des souvenirs qui donnent un peu le vertige ... et la lecture des panneaux épuise : c'est en 1.6 kilomètre que l'on grimpe les 420 mètres de dénivelé. Pas prévu au programme du jour : ouf !

Nous sommes redescendus par Champ Rians dans le ravin des Tourniers. Au loin la cluse de Beauregard Baret.

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Et en chemin des fleurs bleues. Nous avons traversé la Combe, la cluse et sommes revenus au village où nous attendait le Suisse d'Elisabeth. Un vrai régal ! Elle avait aussi apporté des biscuits, des fois que le Suisse ne soit pas bon ... Il était excellent, et nous avons aussi fini les bixcuits. Bonne opportunité d'avoir oublié de les emmener pour ta réunion hier soir !

MGM - Col de Sonnaize, 12 kilomètres, dénivelé 450 mètres

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens