Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 14:57

Méconnaissable pour les Montmeyranais la place de l'Europe qui pour un soir est devenue théâtre de verdure pour accueillir le Quatuor Nostos guidé par Christophe Colette, premier violon du Quatuor Debussy ...

Jusqu'à 20h c'est l'heure des dernières mises au point, quatuor en scène sous l’œil attentif du "maître" Christophe Colette.

La modernité de Mozart, le festival Saoû chante Mozart à MontmeyranLa modernité de Mozart, le festival Saoû chante Mozart à Montmeyran

A 20h30 place au concert.

David Colon, président de Saoû chante Mozart a remarqué que nous sommes sous le signe de l'Europe pour ce premier concert sur la place de l'Europe, un orchestre très européen

le Quatuor Nostos constitué de

Panagiotis Charalampidis, 1er violon, (Grec)

Novile Maceinaite, 2ème violon, (Lituanienne)

Albert Paya Velazquez, alto, (Espagnol)

Dimitrios Karagiannakidis-Samsarelos, viloloncelle (Grec)

dans le cadre du festival de Saoû chante Mozart qui vient d'obtenir le très prestigieux label EFFE (Europe for Festivals, Festivals for Europe) !

La modernité de Mozart, le festival Saoû chante Mozart à Montmeyran

Et Hervé Chifflet a présenté le programme.

Haydn : Quatuor en ut majeur Op. 33 n°3 "L'oiseau"

Mozart : Quatuor en do majeur KV 465 "Les dissonances"

Beethoven : Quatuor en fa majeur Op. 18 n° 1

Le quatuor de Haydn est tout simplement plein de chants et de gazouillis.

Celui de Mozart dont les dissonances choquèrent si bien ses auditeurs à l'époque de sa composition que certains crurent nécessaire de les corriger du début. Problème de compréhension, ce n'est pas une musique de salon, mais une œuvre maçonnique décrivant le chaos initial et le cheminement vers la lumière.

Quant au quatuor de Beethoven, op 18 n°1, composé du temps de sa jeunesse son climat est léger, contrairement à ceux que nous avons entendus aux cours des deux concerts précédents.

La modernité de Mozart, le festival Saoû chante Mozart à Montmeyran

Ils ont été interprétés avec beaucoup d'élégance, de délicatesse et de vivacité par ce jeune ensemble créé en 2013 et qui a déjà acquis une belle homogénéité.

Et c'est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons écouté le bis qu'il nous a offert, le 2ème mouvement du quatuor de Haydn.

Belle soirée ! Habitant à Montmeyran j'espère que c'était la première d'une habitude à prendre.

La modernité de Mozart, le festival Saoû chante Mozart à Montmeyran

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires