Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 16:17

D'abord la carte ! dont il ne faut pas douter ! vérifiée par le GPS de Gérard et par ses instruments de mesure de latitude et longitude ! C'est la signalisation qui pose problème en Ardèche et fait parfois préférer le chemin qui descend plutôt que de revenir sur nos pas par le chemin qui maintenant monte !

Donc il faudra revenir pour "la pierre qui branle" que nous n'avons pas trouvée, mais finalement nous avons bien vu quelques mégalithes et avons parcouru le chemin des crêtes qui fut le clou de notre sortie.

Alors qui se plaint ?

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

Nous avons cheminé entre des prairies d'élevage de cochon noir (sans s, nous n'en avons vu qu'un), de chevaux, d'ânes et de vaches laitières.

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

Nous sommes bien passés par la Pichonnière, sommes arrivés à la Faurie où un chemin bordé de haies et de grosses pierres était bien tentant. Mais nous avons continué sur 2 kilomètres la route que nous ont indiquée des habitants du hameau. Elle suivait par endroit de grandes dalles de basalte qui devaient faire partie ou presque de ce que nous cherchions, les mégalithes. Parmi des bruyères sèches quelques unes avaient réussi à résister à la canicule de l'été et offraient leurs corolles légères au zéphyr qui rafraichissait l'air.

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

Et nous sommes bien arrivés au panneau "Circuit des mégalithes" ... Enfin !

Nous avons gagné par un large chemin tracé dans une forêt un ensemble de pierres colossales. Elles sont là depuis que les volcans ardéchois ont répandu leur magma, finalement il n'y a pas si longtemps.

En effet, alors que les volcans du Cantal et du Puy de Dôme ont 14 millions d'années, ceux du Coiron 8 millions, on situe l'activité des"jeunes volcans d'Ardèche", (ceux de ce plateau) entre -180 000 et -40 000 années. Incroyable ! A l'échelle géologique c'était hier.

Allez, on escalade pour se mettre en appétit !

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

Et ces grosses croupes rondes nous ont fait un excellent coupe-vent pour le pique-nique.

Et un fond idéal pour la photo de groupe.

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

Sans sieste, et sans continuer le circuit des mégalithes nous sommes repartis vers Alboussière. Nous avons traversé le Duzon que nous entendions sauter d'invisibles rochers et pentes, camouflés par la végétation sauvage qui tapisse le ravin là dont les terrasses étaient entièrement cultivées encore au 20ème siècle .

Nous sommes passés par le Vivier, Montepiat, un chemin de Compostelle sur quelques centaines de mètres, Rosières et avons remonté le long d'un immense champ en cours d'ensemencement. Du sommet le panorama est magnifique. Tout à l'ouest, là-bas, bien loin c'est la Pichonnière avec son grand bâtiment, mairie de la commune de Champis constituée de multiples hameaux assemblés, là où nous nous sommes trompés ce matin.

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

En plus du panorama il faut aussi lire une plaque commémorative du combat de Leyrisse le 8 juillet 1709 entre les camisards d'Abraham Mazel et les troupes royales. Voici un lien qui donne les éléments historiques de cet épisode douloureux.

Nous avons continué sur le GR 42, puis les GR 420 et GR42A pour arriver finalement au lac artificiel sur le Duzon, au niveau très bas. La vanne était complètement ouverte. En voyant une berge défoncée nous avons pensé qu'il avait fallu évacuer un trop-plein provoqu" par de très grosses pluies qui avaient dû s'abattre sur la région récemment.

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

En avançant juste au bord j'ai découvert d'immenses empruntes de pattes d'oiseaux. Josette m'a rassurée, ce n'étaient pas des empruntes fossilisées de dinosaures volants Troödontidés ou Droméosauridés qui avaient disparu depuis bien longtemps lorsque les volcans d'Alboussière sont rentrés en éruption ! Ce serait plutôt les empruntes d'un héron venu chercher ici quelques tétards !

Quelle déception !

MGM - Alboussière, le chemin des Crêtes

Le goûter offert par Claudie est un "gâteau de femme pressée". Gérard lui, nous a offert de l'eau pétillante et les chiffres du jour : 15.1 km et 368 mètres de dénivelé.

Des performances bien supérieures à celles qui étaient annoncées. Pour le plaisir de tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens