Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 16:45

Le planning des jeudis du GREB prévoyait pour ce 28 janvier une excursion moyenne au volcan de Chirouze. Pas terrible le temps, mais intéressante la rando !

D’autant que nous l’avons démarrée depuis le Sablas, hameau de la vallée cachée de l’Auzène. On y accède en remontant la vallée de l’Eyrieux jusqu’au Moulinon de Saint Sauveur de Montagut, presque en face des laboratoires des très gourmandes glaces de Terre Adélice. Il faut se faufiler à gauche par la D261 qui remonte l’étroite et profonde vallée. De belles vieilles maisons ardéchoises, d’anciens ateliers de moulinages, de ravissants ponts nous font pousser des exclamations de plaisir. C’est un endroit à redécouvrir par beau temps.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

Nous avons passé le ruisseau sur un de ces ponts de pierre, et avons monté jusqu’à la Place par un grand chemin qui serpente sous des châtaigniers témoins du passé vivrier des terrasses écroulées qui le bordent. Sur notre droite le hameau de Magerouan, où nous passerons à un moment ou un autre. Sur notre gauche une profonde vallée … au fond de laquelle il nous faut descendre pour traverser un ruisseau au pont Merlet.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

Remonter jusqu’à La Pizette avec une charge sur le dos nous fait souffler. Il y a quelques décennies les habitants du hameau devaient le faire très fréquemment pour le besoin de l’exploitation de leurs terres. La Pizette est un hameau médiéval dont non seulement presque toutes les maisons sont restaurées, mais aussi les terrasses les plus proches des habitations !

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres
GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

On ne flâne pas ! Direction plein sud, vers la montagne qui culmine à 767 mètres. En fait, ce sommet n’est pas notre objectif, c’est le pierrier de basalte juste au-dessous. Immense, long de 9 kilomètres, large de 1, épais d’une centaine de mètres, il résulte de l’érosion qui fait tomber par pans entiers des orgues basaltiques formés lors de la deuxième période d’activité de ce volcan (les panneaux didactiques n’en donnent pas l’âge). Les pierres descendent jusqu’au creux des montagnes, dans le ruisseau de Charbonnouze.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

C’est sur ces roches singulières, irrégulières, que nous avons pique-niqué . Nous en avons trouvé d’assez grosses pour nous asseoir, fait attention à ne rien perdre dans les anfractuosités qui les entourent, et sommes repartis dès les boissons chaudes finies. La grande traversée s’est bien passée, pas de chutes sur ces pierres où nous avons fait attention à ne pas nous « poser » trop longtemps.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

L’endroit est superbe, impressionnant.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

Tout comme moi Edgar aimerait bien savoir comment les géologues expliquent la formation des orgues basaltiques que l’on retrouve si souvent dans les coulées volcaniques. Problème posé vers Magerouan, résolu sur wikipedia !

A Magerouan le cimetière privé protestant semble regrouper toutes les familles du hameau, et même plus.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

Après une halte devant ce lieu de souvenirs nous sommes redescendus directement vers le Sablas et avons pris le temps de regarder les ponts sur l’Auzène en rentrant.

GREB - Volcan des Chirouses, 14 kilomètres, dénivelé 600 mètres

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens