Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 16:22

A Barsac, les vignes qui sortaient de l'ombre du matin étaient encore givrées lorsque nous sommes arrivés au parking du centre de tri du village. Au loin les Trois Becs que je n'avais encore jamais vus de cette façon !

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Barsac est un village vigneron du Diois. Il est merveilleusement placé au soleil du matin, et sûrement de celui de la journée, enchâssé dans les montagnes et la forêt de l'Aup. A l'est des marnes si favorables à la culture des cépages qui entrent dans la composition des célèbres Clairette et Crémant de Die.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Et au-dessus des marnes, les hautes falaises que nous découvrons sont notre objectif du jour : pique-nique sur le sommet à droite, à 1006 mètres d'altitude ! C'est loin et haut !

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Nous avons pris tout d'abord un grand chemin forestier qui montait tranquillement. Geneviève, là à droite, qui mène ce jour-là la randonnée, nous a tout de suite rassurés. C'est après avoir quitté ce chemin que nous allions vraiment monter !

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

En effet, le sentier monte avec une pente très marquée à l'assaut de la montagne Combau en serpentant sous les chênes rabougris. Les conversations sont devenues plus rares, et le groupe s'est étiré. En un peu plus d'une heure nous sommes passés de l'altitude 557 à 969.

Enfin nous sommes arrivés au col, le Pas de Lovas. Quelques centaines de mètres plans sont un vrai plaisir après toute cette montée. Et entre les arbres les panoramas sont superbes. A l'Ouest, la vallée de la Drôme, Vercheny, les montagnes du château du Barry, Les Trois Becs et tout au fond le mont Mézenc, point culminant de l'Ardèche.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

A l'Est, entre les branchages encore nus, le Grand Veymont, point culminant du Vercors (dans le département de l'Isère) semble couvert d'une belle couche de neige.

A la vitesse à laquelle le printemps arrive, dans quelques semaines non seulement il n'y aura plus de neige, mais les jeunes feuilles nous empêcheront de le constater.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Le fléchage de cette randonnée est inexistant ... Seuls quelques cairns sont là pour dire qu'il faut changer de direction, mais ne disent pas laquelle prendre. Heureusement Geneviève et Jean François sont venus en repérage pour rafraîchir leurs souvenirs de sorties avec Robert et Jean Pierre. Un peu de nettoyage autour de celui où il faut laisser le chemin pour prendre un nouveau sentier au sommet des falaises.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Ce n'est pas un plateau qu'il y a au-dessus des falaises, la montagne présente vers l'est une pente à peine moins raide que celle des falaises. Mais elle est couverte de forêt. Le sentier de crête se faufile entre les touffes de thym qui dégagent un puissant parfum et les buissons de buis qui nous griffent et nous giflent si nous marchons trop près les uns des autres.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Le sommet vers lequel nous marchons s'appelle But de l'Aiglette. Tiens, il y en a donc plusieurs des But de l'Aiglette dans le Diois ? Passés un col et arrivés sur les flancs du But de l'Aiglette du jour où de la neige givrée blanchit le sol, nous nous sommes un peu perdus, pas longtemps, juste assez pour apprécier le sens du repérage de nos guides ! Bravo !

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Au sommet le panorama du pas de Lobas est sublimé. Au nord le massif du Vercors avec les Buts de Saint Genys et de l'Aiglette (l'autre !), à l'est la vallée de la Drôme, Die et le Glandasse.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Nous avons eu une incroyable chance : non seulement le ciel est à peine taché de quelques nuages blancs, mais en plus ils passent très vite. Le vent qui nous épargne doit souffler bien au-dessus de nos têtes.

Au-dessus de nos têtes sont également passés, et ont tournoyé maintes fois quelques uns des vautours fauves du col du Rousset. Que le vol de ces oiseaux est impressionnant, et les oiseaux superbes !

Après le pique-nique, photo de groupe sans le photographe.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Et nous reprenons le chemin de crête jusqu'au Pas de Lovas où nous changeons d'itinéraire, choisissant de passer de l'autre côté de la montagne de Combau, par le col de Barsac.

GREB - Barsac, pas de Lovas. 13 kilomètres, dénivelé 700 mètres

Nous sommes arrivés aux voitures alors que quelques gouttes de pluie commençaient à tomber. Et presque rentrés, lorsque nous n'avons pas vu derrière nous les Trois Becs et tout le massif du Diois, nous nous sommes dit qu'il devait y neiger, suivant les prévisions météo du jour !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens