Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 16:06
GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

C'est un peu après la grande maison qui n'est ni un hôpital, ni un sanatorium, ni un centre de soins palliatifs, mais une maison de convalescence, qu'il faut laisser la nationale et prendre à droite pour aller dans le village, au parking entre l'église et l'école.

Chaussures enfilées et sac bien sanglé, nous pouvons partir vers le sommet du village jusqu'au panneau qui indique le "parcours des oiseaux chanteurs". Et c'est vrai qu'ils chantent !

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Nous allons ainsi jusqu'à Saint Nazaire en Royans par les Massotiers, entre cerisaie en fleurs à notre gauche et noiseraie à droite, encore dans l'ombre de la première chaîne des montagnes du Vercors.

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de déniveléGREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Après une première côte qui nous a donné chaud tout de suite, nous sommes redescendus juste à la limite entre champs et forêt, puis nous sommes arrivés au canal de la Bourne construit à la fin du 19ème siècle pour irriguer la plaine de Valence.

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

On traverse la route très fréquentée et on passe tout de suite sur la berge, vers la grotte de Thaïs et le bassin de la Bourne qui forme ici un lac superbe. A cette heure-ci on ne voit pas le contraste et la richesse des couleurs, le lac vert, les rochers rouges et l'aqueduc qui se reflète alors que le bateau à aube attend à quai pour reprendre les croisières sur l'Isère dont le confluent est tout proche.

Geneviève a choisi de nous accorder dans ce beau paysage la pause banane. Le ciel est bleu, nous sommes à l'abri. Il fait bon, et que c'est beau !

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Par un passage souterrain et des calades, ces ruelles qui montent en pente raide dans les quartiers médiévaux, nous sortons du village au niveau supérieur de l'aqueduc. Tiens, il est fermé au public ... Je croyais que traverser le village par le passage sur le canal était une attraction touristique ! Me suis-je trompée ou y a t'il une saison d'ouverture ?

Nous longeons la limite d'une carrière dominée par une falaise. Serait-ce notre cible ?

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Non, pour nous c'est le chemin de la Draye, voie empruntée traditionnellement par les troupeaux en transhumance. Les feuillages commencent à apparaître, verts tendres et parfois roses ou rouges, comme pour farder le paysage.

Nous avons pris la direction de Rochechinard. Irons-nous jusque à ce village dont on voit les ruines du château depuis Saint Jean en Royans ?

Par un chemin forestier nous passons les lieux-dits de Tire-Vire, et de la Maison de la Luce, sûrement celle qui est enfouie dans la végétation et dont on aperçoit à peine les pierres grises verdies par des mousses et des fougères ?

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Subitement le paysage s'ouvre sur la vallée du Royans limitée à l'est et au sud par les grandes falaises du Vercors profondément entaillées de gorges et de combes cyclopéennes. A nos pieds voici une leçon de géographie, c'est la Bourne qui est si large. Les barrages sur l'Isère ont eu pour incidence d'en faire un lac qui s'étire de part et d'autre de St Nazaire en Royans ...

Nous avons continué à suivre la flèche vers Rochechinard, mais arrivés à une petite route toute en côte nous avons tourné à droite, à l'opposé. Nous voici à la pointe nord de la première chaîne de montagnes du Vercors, et le vent arrive sans que rien ne retienne son souffle. Nous avons mouillé nos chemises pour monter, attention à ne pas prendre froid maintenant.

Passage à la ferme de Belle Combe. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on ne nous y a pas souhaité la bienvenue. Mais Geneviève a eu les mots qu'il faut pour que nous traversions quand même. Bravo, tu as acquis ton diplôme de meneuse de randonnée !

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Nous avons cherché un sous-bois qui nous protègerait du vent, et de la vue du fermier pour pique-niquer. Et très rapidement nous avons eu si froid que nous avons enfilé nos mitaines pour nous protèger de l'onglée.

Finalement Belle n'est pas l'épithète qui va le mieux à cette combe. Froide serait plus opportun !

Nous avons très rapidement repris notre randonnée par un beau chemin taillé dans la montagne calcaire et bordé de buis. Un trou semble plonger vers des profondeurs célèbres en Vercors. L'antre d'un animal sauvage ? Plutôt l'entrée d'une grotte, car la carte porte la mention d'un scialet par ici.

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Geneviève et Bernard ont bien étudié la carte, le GPS, leur montre et nous ont proposé un détour vers un belvédère afin que nous ne soyons pas aux voitures avant 15 heures. Acceptés à l'unanimité les 80 mètres de dénivelé et 2 kilomètres supplémentaires.

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Au col des Bois Communaux il faut prendre à gauche par des grosses pierres arrangées en escaliers moussus. Le chemin de la crête avec vue sur le paysage du Royans est tracé sur des lapiaz, roches calcaires découpées, façonnées par les eaux de pluie. Peut-être que la montagne que nous foulons est le toit d'un gouffre profond ?

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Pour arriver au belvédère il suffit de suivre la flèche. Encore une belle vue sur le Royans, avec juste assez de place pour la photo du jour. Attention, ne poussez pas Edgar, Michelle ou Thierry tout derrière !

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Il ne reste plus qu'à rejoindre le parcours de Oiseaux chanteurs et nous aurons bouclé cette belle randonnée dans une région où nous n'avions pas encore marché !

Découverte intéressante !

GREB - La Baume d'Hostun, Belle Combe : 15 kilomètres, 800 mètres de dénivelé

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires