Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 11:49
Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Nous allons assister au festival "Sachsisches Mozartfest" à Chemnitz, ville industrielle que nous visiterons à peine. A Dresde, ville royale, nous consacrons une journée, c'est peu ! Donc il faut ouvrir grands les yeux pour regarder tout autour de nous.

Voici d'ailleurs dans la banlieue une grande usine admirablement art-déco. A-t'elle traversé sans dommage le 20ème siècle, ou a-t'elle été reconstruite à l'identique ?

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

On peut se poser la question car Dresde a été bombardée par les aviations anglaise et américaines les 13 et 14 février 1945 dans le but de démoraliser l'état major allemand et Hitler. Le centre a été presque entièrement détruit, et on estime qu'il y eut au moins 25 000 morts.

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Un peu plus près du centre voici une immense mosquée avec un imposant minaret ! Notre chauffeur nous entend et nous dit que non, c'était une manufacture de tabac, mais à cet endroit il ne devait pas y avoir d'usine ! Alors elle est déguisée !

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Notre chauffeur s'arrête à côté d'un lac; et d'après les coupoles, les toits de bronze et les flèches que l'on voit sur l'autre rive, nous sommes juste derrière le centre historique. Notre guide Sylvia nous attendait, elle nous emmène rapidement vers la place du Théâtre. Impressionnante par tout ce qui nous entoure : des bâtiments baroques très gris, mais aussi très décorés sous le ciel gris.

Nous osons des questions, mais Sylvia estime que chaque chose dans venir en son temps, et c'est d’abord celui du Zwinger, palais des fêtes du roi Auguste le Fort. C'est prestigieux, et ça montre ostensiblement la richesse du monarque et du royaume à tous les visiteurs !

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

La grande cour intérieure est grandiose avec ses bâtiments baroques aux très nombreuses fenêtres, ses galeries, la porte coiffée d'une énorme couronne dont le sommet est constitué d'une couronne royale dorée portée par quatre aigles !

A gauche le pavillon du carillon est décoré d'un ensemble de clochettes de porcelaine de Meissen.

Tout autour de cette cour sont rassemblés les musées qui accueillent les collections royales : tableaux des maîtres anciens, porcelaine, horloges anciennes ... Après la défaite de Stalingrad elles avaient été mises à l'abri dans des grottes de la Suisse saxonne, voisine.

Et heureusement car ce palais fut détruit à 80 % pendant les bombardements. Il a bénéficié de la première reconstruction dès la fin de la guerre.

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde
Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Et déjà il faut revenir sur la place du Théâtre. Plantés au milieu nous en avons fait un tour du regard alors que des groupes de visiteurs se pressaient un peu partout.

L'opéra Semper est impressionnant par sa belle architecture : son entrée ressemble à un arc de triomphe au sommet duquel un quadrige de panthères caracole, mais discrètement sous des voiles.

Il impressionne également par son programme : l'organisation de l'établissement permet de donner tous les soirs un spectacle différent !

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Au centre de la place la statue équestre du roi Jean de Saxe. Son grand socle sert aux enfants qui veulent se faire photographier en groupe. Il y a quelques décennies, les photographes se cachaient à l'intérieur. C'étaient des agents de la stasi chargés de repérer et noter qui étaient les manifestants qui se rassemblaient là ...

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Sur la place il y a, comme nous en avions vu à toutes nos étapes du voyage de Saoû chante Mozart à Saint-Pétersbourg dans les années 90, un quatuor de musiciens qui flatte les touristes en leur jouant de la musique de leur pays. Un billet de Sylvia et voici la Marseillaise et quelques ritournelles.

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

De l'autre côté de la Sophienstrasse voici la très italienne église catholique de la cour, la Hofkirche. En effet, pour devenir aussi roi de Pologne, Auguste le Fort avait dû se convertir au catholicisme, suivi par la cour. Il avait été nécessaire de faire construire une église royale prestigieuse alors que la bourgeoisie luthérienne faisait bâtir sa belle Frauenkirche, l'église Notre Dame.

Détruite en 1945 elle a été reconstruite à partir de 1979. Comment se fait-il qu'elle soit si noire, que tous les monuments soient si noirs ? Ce n'est pas un problème de pollution, c'est lié à la nature même des pierres utilisées : elles contiennent de l'argent qui s'oxyde à l'air. Les pierres ocre ou dorées n'ont pas encore eu le temps de noircir !

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Je suis entrée l'après-midi dans cette église, entre deux musées. Elle est très claire grâce à toutes les fenêtres qui en font le tour. J'ai été impressionnée par la chair très baroque, et par les orgues, dernière grande oeuvre de Silbermann. Les deux ont été fidèlement reconstituées.

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde
Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde
Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Le pont de bronze qui relie la Résidence royale à l'église catholique tenait la cour et le roi à l'abri des quolibets et des projectiles que le peuple pouvaient leur jeter. Nous l'avons passé pour arriver Schlosslatz où des travaux de reconstruction sont toujours en cours.

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Dans la façade à pignon de la Résidence de Saxe un passage est ouvert, dont la vote est soutenue par deux forts atlantes saxons où l'on peut deviner Georges le Barbu, duc de Saxe à l'origine de ce château. Nous l'avons emprunté pour arriver dans une cour intérieure de la Résidence.

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Elle nous parait finie. Les pierres d'une galerie semblent être d'origine, elles portent les traces de coups et de chocs. Par contre dans la cour voisine aux façades couvertes de sgraffites.des échafaudages sont toujours élevés. Dresde est aussi un immense chantier !

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Pour aller vers l'église Notre Dame il faut passer par le cortège des princes fait à l'origine de 23000 carreaux de porcelaine de Meissen. Ils ont été remplacés en 1913 par des carreaux de faïence. Ils représentent tous les rois de Saxe avec les dates de leurs règnes. (illustration de début d'article)

Nous avons continué jusqu'à l'église Notre Dame dont le dôme est emblématique de la ville. C'est étrange, cet édifice très visiblement riche est un temple protestant. C'est une digne évident que les luthériens n'observent pas le même dépouillement que les calvinistes ... Mais je l'ai déjà écrit, n'est-ce pas ?

Un des témoignages que les marchands qui avaient passé cette commande voulaient donner étaient que leur richesse égalait celle du roi !

Saoû chante Mozart à Chemnitz - visite de Dresde

Les pierres neuves sont facilement identifiables. Une partie de la frise supérieure a été gardée à terre, mémorandum des nuits tragiques qui font toujours polémique dans le monde occidental. Et son emplacement reste béant au-dessus du pan de mur noirci.

Et notre visite guidée de Dresde s'arrête là !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens