Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 14:32
MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Il y a bien des façons d'aller randonner vers Gilhac et Bruzac. Josette a choisi de partir depuis le col de Rotisson en passant par Saint-Georges-les-Bains.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Après nous visons le Moulin à Vent qui est à une douzaine de kilomètres par la route.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Heureusement nous la quittons rapidement. C'est mauvais pour la colonne vertébrale le goudron, et c'est tellement plus long que les chemins, mêmes ceux qui sont larges comme des avenues.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

L'itinéraire choisi passe souvent dans la forêt de Rotisson, bien plus à l'abri du vent que les espaces découverts tournés vers le nord.

Les buis sont assez peu touchés par la pyrale qui a dévoré ceux de la vallée du Rhône et des premières Pré-alpes.

Il y a beaucoup de houx dans cette partie de forêt. La sortie permet un repérage pour les besoins de fin d'année.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Dans les fougères le long des chemins creux, quelques châtaignes sont tombées, mais elles sont loin d'être mûres, toutes blanches dans leurs bogues.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Nous sommes passés par le Moulin à vent où on n'en voit plus trace. Des maisons sont en cours de construction, le nombre d'habitants de cette commune ne cesse de progresser depuis les années 1975 où il n'était plus que de 108. Il atteint maintenant 165. Cette partie de la commune est le hameau de Bruzac, celui de Gilhac est autour de Pierregourde que nous apercevrons cet après-midi.

Un tout petit peu plus bas nous arrivons au temple, très isolé et assez bien caché dans la végétation.

Entre le camion ERDF et le générateur d’électricité la façade du temple sera un excellent fond pour la photo de groupe du jour.

Avez-vous remarqué que Danielle est revenue ? C'est vraiment une grande joie pour tous de l'avoir à nouveau avec nous pour randonner !

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

L'organisation du village est étrange, il y a si peu de maisons autour de nous, et pourtant nous passons l'annexe de la mairie, ouverte deux fois par semaines, et arrivons immédiatement à l'église. Son cimetière placé à l'ouest est bien petit, et pourtant si vide, si peu de tombes apparaissent dans l'herbe.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Une ferme semble gardée par des ânes qui nous rejoignent dès qu'ils nous aperçoivent. Ils ont raison, Nadine a du pain bien frais dans son sac et leur en donne un morceau à chacun.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Maintenant le chemin offre des vues panoramiques à l'est et la vaste forêt de Rotisson, au nord et au hameau que nous venons de traverser.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Nous nous sommes arrêtés pour le pique-nique au Combeau, avec vue au loin à l'ouest. Et sommes rapidement repartis. Nous avions 8 kilomètres avant le repas, ça va faire plus de 12 au total !

La nature du chemin a changé. Il y a dans les bois des rochers qui affleurent, et sont même à découvert. La bruyère ici est en fleur, alors qu'elle était fanée ce matin.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

A un endroit le chemin est détourné à l'écart d'un "bachas" formé dans un creux du chemin ; une cuvette assez importante car elle est encore pleine d'eau doit être le point de rendez-vous des sangliers et autres animaux sauvages pour se désaltérer et se baigner. Ils vont bientôt pouvoir aussi manger : c'est sous un châtaignier.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Nous sommes passés par les Tuilières puis par un sentier escarpés, ou peut-être bien le lit d'un oued ardéchois, Ça descend vraiment beaucoup, avec des pierres qui roulent, des roches pointues et des ronces qui nous accrochent (car il y en a eu tout au long de nos chemins, avec des mures). Il faut avoir les yeux partout pour éviter les pièges.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Nous finissons par arriver au fond du ravin, là où le Turzon a creusé son lit, en roulant quelques énormes rochers. Ce que c'est que l'érosion ! Il ne semble pourtant pas en mesure de bouger quoi que ce soit aujourd'hui.

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Il faut alors remonter sur l'autre rive, heureusement moins accidentée. D'ailleurs la rando est recommandée dans ce sens, monter la rive par laquelle nous sommes descendus doit être redoutable.

Et c'est le moment du gâteau de Lyne. Pommes et rhum, délicieux, mais juste un petit morceau après tout ce que j'ai mangé la semaine dernière !

Belle remise en jambes. Épatante randonnée !

MGM - Gilhac et Bruzac, 15 kilomètres, dénivelé 400 m.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens