Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 20:41
Saoû chante Mozart à Rovereto, récital Roberto Capello

Yves Jaffrès nous a présenté dès 9H du matin, sur la terrasse de l'hôtel, le concert du soir

- fantaisie en ut mineur KV 475 de Mozart,

- fantaisie op 17 de Schumann,

- fantaisie "Der Wanderer" en ut majeur, op 15, D760 de Franz Schubert

jouées par Robert Capello.

Ce pianiste lauréat de nombreux premiers prix dans de concours internationaux, docteur en musicologie, enseigne le piano au conservatoire de Parme et exerce une carrière de soliste en Europe, aux Etats Unis, au Japon ...

Cependant nous allons tous, les 17 personnes du groupe, le découvrir ce soir dans un magnifique programme de trois fantaisies.

Mozart composa la fantaisie en ut mineur KV 475 alors qu'il était au fait de la gloire à Vienne. Il la dédia à son élève, madame Thérèse von Trattnem, très bonne pianiste. Pleine de mélancolie elle exprime le déchirement provoqué par leur séparation, mais reste dynamique.

La fantaisie op 17 de Schumann, composée en 1836 est très longue. Elle a été composée alors que le père de Clara, excellente pianiste dont Schumann était éperdument amoureux, s'opposait à leur mariage. C'est un cri de désespoir amoureux, techniquement si difficile à jouer qu'elle ne le fut jamais du vivant de son compositeur. Maintenant, grâce aux évolutions techniques, tous les grands pianistes la joue.

Quant à la fantaisie "Der Wanderer" en ut majeur, op 15, D760 de Schubert c'est son œuvre pour piano la plus exigeante techniquement. Elle exprime un désarroi extérieur, l'errance.

Etais-je la seule à croire qu'une fantaisie était une petite chose qui plaît facilement ?

Nous avons passé une très grande soirée à entendre Roberto Capello. ce pianiste virtuose, C'est une musique exigeante qu'il vaut mieux entendre en concert ; ça aide à garder la concentration nécessaire à une bonne écoute.

Saoû chante Mozart à Rovereto, récital Roberto Capello

Après ces trois difficiles fantaisies le maestro nous a offert en bis, d'abord l'Ave Maria de Schubert adapté par Liszt puis Jésus que ma joie demeure de Bach ... Quelle générosité !

C'était vraiment un concert exceptionnel.

Photos officielles en fin de concert car nous sommes reçues en invités de marque, Saoû chante Mozart est nommé, et la relation vieille de si nombreuses années rappelée lors du discours d'introduction.

Saoû chante Mozart à Rovereto, récital Roberto Capello

Mr Arnaldo Volani nous a emmenés dans la loge de Roberto Capello pour que nous puissions lui exprimer tout le plaisir que nous avons eu à l'écouter.

Nouvelles photos officielles où l'on reconnait Etienne Schaerrer qui travaille avec moi sur les voyages de langue germanique, Arnaldo Volani, président de l'AMI, Roberto Capello et Yves Jaffrès, notre musicologue, sont les messieurs, et je suis la dame sur l'image, très heureuse de ma soirée, comme mes compagnons !

Saoû chante Mozart à Rovereto, récital Roberto Capello

Petit mot de trésorière : le public n'était vraiment pas nombreux malgré la qualité du concert.

Est-ce une tendance de fond ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires