Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 16:06
MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Lorsque nous sommes arrivés au village de Rochebaudin un soleil parcimonieux et blanchâtre éclairait la barre rocheuse de la cluse traversée par la Rimandoule. Les noms sont beaux et me semblent vraiment provençaux.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Il faut partir depuis la place de la mairie .C'est l'ancienne école de ce village de 124 habitants. Il y a dû en avoir beaucoup lorsqu'il a fallu une si grande école.

Josette, notre pilote s'entretient au passage avec les ânes qui portent une clochette.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

On dirait qu'une buée s'élève au-dessus de la Rimandoule qui babille avec les poissons en lissant les cailloux de son lit.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Avec les discussions que nous sommes encore capables de tenir, tous ces sons font un brouhaha qui va bientôt cesser.

Car le chemin bien balisé, boucle 13 de l'ancien guide des randonnées en Drôme, se met à grimper rapidement.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Entre deux fortes pentes à escalader il y a quelques replats très agréables qui permettent de souffler. Les conversations reprennent alors. J'entends parler de loup, sur les flancs du Serre de l'Ubac mais aussi vers Vercheny ... La Drôme serait-elle devenue si appréciée de ses animaux sauvages qui effraient encore tant et que les bergers redoutent pour les pertes causées aux cheptels et pour les traumatismes qui affectent les brebis.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Nous escaladons la montagne qui fait une falaise au-dessus de la gorge de la Rimandoule. Des troupeaux y passent l'été. Il faut les protéger du loup, mais aussi des falaises. Donc il y a des clôtures tout autour des prairies. Et pour les passer des escabeaux doubles, sans poignée, à passer avec les sacs à dos qui nous déséquilibrent ... Ca nous retient un certain temps, mais nous les passons.

Profitons de l'attente pour admirer les couleurs d'automne des feuillages encore abondants, et entre les arbres le village de la Rochebaudin et les lames de pierre qui font un mur à l'est.

 

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Nous sommes arrivés dans une prairie hirsute, avons longé une truffière et pris à l'ouest pour passer la troisième barre de falaises. Nous sommes passés juste aux pieds des roches. Les arbres semblent s'en nourrir, entortillant leurs racines autour, se forant des passages pour aller chercher leur nourriture au coeur de ces murs.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Si on y ajoute l'effet du gel et de l'érosion car rend la falaise bien fragile, et ce n'est pas surprenant qu'il y ait autant de pierres dans le chemin.

Le chemin ? Où est-il ? Nous sommes nous égarés ? Ne serions nous pas en train de suivre des passages pour animaux plutôt que notre itinéraire ? Non seulement nous ne voyons plus de marques mais nous nous prenons des branchages dans le visage et dans la tête, nous devons nous contorsionner pour passer sous des branches basses et nous débattre avec les ronces qui nous agrippent ... Et nous finissons par avoir deux blessés. A l'aide, compresses et désinfectant !

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

En haut des rochers il y a encore une clôture qui nous empêche de prendre le couloir étroit qui se dessine à notre droite. Des murmures furtifs de demi-tour précèdent une réunion plénière pour prendre la bonne décision sans tohu-bohu : demi-tour.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Nous avons ainsi retrouvé le chemin que nous avions perdu, sommes arrivés sur le plateau du Serre de Briesse et alors notre randonnée a été plus calme. Cependant nous n'avons pas trainassé après le pique-nique. Nous avons retrouvé le couloir fermé d'une haute clôture précédemment vu du bas, avons continué à l'ouest pour prendre un chemin plus facile et admiré le paysage à l'ouest, la vallée juste en bas, et au loin la grande plaine de Montélimar, les panaches de vapeur de la centrale nucléaire de Cruas et les montagnes d'Ardèche .

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Le ravin de la Rimandoule à nos pieds, le Serre de l'Ubac au second plan avec tout à gauche la chapelle Saint Maurice et à l'horizon le Gros Serre.

Voici la carte de cette randonnée, courte, mais avec un dénivelé et un profil intéressants.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Photo de groupe avant de redescendre, sans moi, je ne sais où poser mon appareil photo, même avec un pied ; il reste trop de fourrage dans la prairie.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Et encore une vue du village avant que nous y revenions.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

C'est de part et d'autre du ravin de la Malle que le village a été construit au Moyen-Âge. L'église construite au 14ème siècle au sommet d'un éperon rocheux a été dédiée à Saint Roch dont on s'est souvenu des talents de guérisseur lors de l'épidémie de peste de 1720.

Superbe vue depuis le vieux pont, juste avant que la route transperce la barre rocheuse.

MGM - Rochebaudin, le Serre de Briesse, randonnée verticale !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens