Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 21:56
Saoû chante Mozart à la Settimana Mozartiana de Rovereto : Monteverdi Cello Octet

Quelle curieuse formation, un octuor de violoncelles composé de musiciens soigneusement triés sur le volet qui viennent de Pologne, du Mexique et d'Italie. Le répertoire est étroit, alors ils interprètent souvent des transcriptions. C'est le cas du programme de ce soir, sauf pour la première pièce. Voici le programme et entre parenthèses quelques unes des notes que j'ai prises ce matin lors de l'introduction au concert  d'Yves Jaffrès.

Pavel Lukaszewski : Placido, (ce compositeur contemporain a écrit cette oeuvre pour un octuor de violoncelles. Dans la tradition polyphonique, elle convient aux offices liturgiques.)

Carlo Gesualdo di Venosa : Io tacero ; et Moro, lasso al mio duolo, (Né en 1566, juste après le concile de Trente c'est un compositeur à la sensibilité exacerbée qui écrit une musique audacieuse, pleine de dissonnances et de contrastes.)
 

Saoû chante Mozart à la Settimana Mozartiana de Rovereto : Monteverdi Cello Octet

Alessio Ferrante : The eightfold path, (l'oeuvre a été très récemment écrite par ce jeune musicien contemporain ...°

Wolfgang Amadeus Mozart : Ave verum  (extraordinaire et très courte cette oeuvre et de la grande musique religieuse qui résume les idées de Mozart.)

Carlo Alfredo Piatti : Remembranze dal Trovatore, (ce musicien né à Bergame en 1822 fut un enfant prodigue. Soliste international il triomphe partout surtout après sa rencontre avec Mendelssohn et Liszt. En 1867 on lui offre un Stradivarius qui porte son nom et qui est maintenant confié pour trois ans au lauréat d'un concours triennal de New York. L'oeuvre qui sera jouée ce soir est une adaptation du Trouvère de Verdi. C'est de la musique virtuose de salon, mais pas de la grande musique.)

Saoû chante Mozart à la Settimana Mozartiana de Rovereto : Monteverdi Cello Octet

Heitor Villa-Lobos : Bachianas brasileiras n°1 (Né en 1887, génial, rebelle, Villa-Lobos quitte tout à 15 ans. Alors qu'on le croyait disparu il a passé huit années à collecter les musiques traditionnelles des régions visitées. Il compose, Rubinstein le remarque et lui amène des mécènes. Il obtient une bourse pour finir ses études à Paris. Il assimile toutes les musiques de l'époque et devient conseiller éducatif à son retour au Brésil. Il a composé environ 1300  oeuvres. Les Bachianas Brasileiras sont le mariage de la musique savante de Bach et du folklore brésilien.)

L'église néo-baroque du village qui nous semble d'autant plus grande qu'il y a peu de spectateurs.

 

Saoû chante Mozart à la Settimana Mozartiana de Rovereto : Monteverdi Cello Octet

M. Arnaldo Volani me glisse que la pluie change toutes les données et a empêché le public de venir. L'an dernier la queue occupait tout le parvis et traversait la rue ... Dans son discours d'ouverture il fait mention de la présence du groupe de l'association française jumelle, Saoû chante Mozart, comme chaque soir.

Saoû chante Mozart à la Settimana Mozartiana de Rovereto : Monteverdi Cello Octet

Ce concert très original au programme éclectique était superbe. Les sons graves et éclatants des violoncelles sont superbes.

Yves Jaffrès avait commencé ce matin en précisant l'influence qu'avait eu le Concile de Trente sur la musique religieuse. Au début du 16ème siècle la polyphonie régnait, abstraite et idéale. Pour lutter contre les problèmes de foi liés à la Réforme la musique religieuse devait se transformer et devenir compréhensive grâce à des paroles chantées et le figuralisme, un procédé musical qui évoque musicalement une idée, une action ou un sentiment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires