Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 15:24
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Quelques personnes avaient exprimé le besoin de voyages plus courts, plus proches, plus accessibles à tous. Il m'a fallu un peu de temps pour me faire à ce concept, mais ça y est ! Nous sommes partis à Paris pour un grand week-end de fin janvier bien rempli par un programme alléchant.

J'avais choisi pour le vendredi 26 des activités dans des lieux construits au 21ème siècle. Déjeuner en face de la Canopée des Parisiens. Si parfaitement en face que nous n'avons pas pu voir cette étrange couverture des Halles au nom un peu bizarre, rien à voir avec le dernier étage d'une forêt ! Je m'attendais à voir des arbres plantés au dessus du trou des halles. Que je manque d'imagination à m'attacher ainsi aux définitions des mots ...

Enfin, voici une photo d'avril 2016.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Nous n'avions pas le temps de flâner, juste celui d'aller à la fondation Louis Vuitton où nous avons fini par nous retrouver tous presque à l'heure pour notre visite de l'exposition Chtchoukine.

Le bâtiment conçu par Frank Gehri a été inauguré en 2014, et il vaut à lui seul que nous venions jusqu'au Jardin d'Acclimatation.

Des premiers dessins de 2006  à la colorisation des voiles par Daniel Buren, il s'est passé dix ans.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

L'exposition est énorme ! Elle rassemble 278 oeuvres que l'industriel russe Sergueï Chtchoukine acheta lors de ses nombreux voyages d'affaires en France jusqu'a la Révolution de 1917 et qui ne sont jamais sorties de Russie depuis. Elles font depuis partie des collections des musées Pouchkine à Moscou et de l'Ermitage à Saint Petersbourg (Lorsque nous avons visité ce dernier, les tableaux qui faisaient l'actualité étaient les toiles des impressionnistes qui venaient d'être heureusement redécouvertes dans les réserves juste après l'expiration de la période de poursuites alors qu'elles avaient disparu pendant la guerre de 1939-45 ... )

Et l'émerveillement permanent de la foule compacte qui défile devant tous ces tableaux. Les Ca bouchonne par endroits car les photos sont permises. Mais ce que nous ramenons est décevant : les éclairages, les reflets, les visiteurs sont des conditions difficiles . 

Juste pour se rappeler ce que nous avons découvert, qui parfois nous rappellent des images connues, mais il y a des différences.

Courbet, le Douanier Rousseau, et Monet dont voici la dame dans le jardin, le déjeuner sur l'herbe, sur les falaises de Dieppe et le lilas au soleil.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Des paysages de Derain et Jeune fille en noir.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Beaucoup de Matisse dont j'apprends qu'il fut convié pendant un an et demi chez Chtchoukine comme décorateur d'intérieur : il repeint certaines pièces du palais de l'industriel.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Profusion pour certains peintres et oeuvres solitaires  de Courbet, Van Gogh

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Et tant de Picasso, à tous les étages. Des oeuvres que l'on connaît peu. Il me semble n'avoir jamais vu de ces portraits cubistes aux couleurs ocre foncé.

Voici l'usine à Horta de Ebro, femme avec un éventail, portrait de femme, violon et verre sur une table ...

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Il y a aussi des oeuvres de peintres russes venus étudier et participer aux grands mouvements artistiques qui firent alors de Paris la capitale de l'art du début du 20ème siècle.

Voici deux façons d'interpréter le même sujet pour Malevitch, théoricien du "cubofuturisme" russe, porteuse de seaux et paysanne avec seaux et enfant.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart
"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

Et pour finir voici un tableau très coloré, architectonique picturale, de Lioubov Popova qui vint elle aussi étudier à Paris à partir de 1912.

"Echappée musicale à Paris" de Saoû chante Mozart

C'était une exposition tellement riche que personne n'a pas eu le temps de faire la visite commentée du bâtiment, me semble-t'il, et que certains sont presque allés jusqu'à l'épuisement.

Heureusement nous sommes allés à la Philharmonie de Paris en autobus. Ca nous permet de nous reposer un peu avant le concert du soir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens