Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 08:34
"Echappée musicale à Paris", concert à la Philharmonie (Saoû chante Mozart)

Indispensable pour terminer en beauté cette journée "architecture du 21ème siècle", un concert à la Philharmonie, cette salle magnifique conçue par Jean Nouvel et inaugurée il y a juste 2 ans, mettant enfin Paris à la hauteur de Berlin par cette salle digne d'une grande capitale occidentale.

Nous allons entendre :

- Concerto pour clarinette, orchestre à cordes, harpe et piano de Aaron Coplan

- le mouvement Adagietto de la Symphonie n°5 en ut dièse mineur de Gustav Mahler

- Ainsi parlait Zarathoustra, opus 30 de Richard Strauss

par l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Mikko Franck

Paul Meyer clarinette.

Ce matin, en arrivant Yves Jaffrès nous a préparés au concert en nous présentant la salle, les interprètes, les compositeurs et les oeuvres du jour.

Philippe Meyer, brillant clarinettiste, soliste et chef d'orchestre a une riche discographie. Nous avons eu le bonheur de l'entendre au cours du festival 2016 de notre association, Saoû chante Mozart, dans "Philippe Bernold and friends".

Aaron Copland, compositeur américain né en 1900, est d'origine juive polonaise, son père ayant fui les pogroms. c'est en assistant aux cérémonies et mariages de sa communauté qu'il prend goût à la musique. A 15 ans il décide de devenir chef d'orchestre ; à 21 ans il vient étudier à Paris en particulier avec Nadia Boulanger pour la composition. Il rentre aux Etats Unis en 1925 où il atteint d'emblée le sommet de la vie musicale. La danse occupe une grande place dans son oeuvre. Sa musique est influencée par le jazz ainsi que par le folklore des Etats Unis, du Mexique et de l'Amérique du Sud. Il réfléchit beaucoup sur la place de la musique dans la vie, alors que les moyens de diffusion évoluent et change ce rôle.

Le concerto pour clarinette au programme ce soir est composé de trois mouvements, lent, solo et plutôt rapide. Il est très influencé par le jazz. Yves Jaffrès nous dit en conclusion que "c'est juste ce que le jazz symphonique aurait voulu être ... Oxymore car normalement le jazz n'est pas écrit alors que la symphonie l'est !"

                                                            

"Echappée musicale à Paris", concert à la Philharmonie (Saoû chante Mozart)

Une image de l'arrivée à la Philharmonie le soir, depuis le boulevard avant de poursuivre avec la présentation du concert !

Nous avons fait connaissance avec Gustav Mahler, ce compositeur viennois si exigeant lors de notre voyage à Vienne en 2013.

Ce fut aussi l'occasion d'apprendre beaucoup sur la famille Strauss.

Ainsi parlait Zarathoustra est un poème symphonique composé sous influence de l'oeuvre de Nietzsche. Richard Strauss ne l'a pas transcrit musicalement, mais a tracé là une glorification de la vie terrestre et la négation de l'au-delà en une écriture extrêmement ciselée. Avec un orchestre énorme composé de très nombreux instruments à vent et percussions.

En 8 parties qui commencent par l'éclatant lever du soleil R. Strauss va opposer la nature et la science, alternant l'élan et le questionnement.

"Echappée musicale à Paris", concert à la Philharmonie (Saoû chante Mozart)

Belle soirée dans une salle magnifique où j'ai veillé à ce que nous ayons de très bonnes places.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Angelilie 19/03/2017 18:09

Bonjour, j'apprécie beaucoup votre blog. n'hésitez pas à venir visiter le mien. au plaisir