Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 19:19

Vendredi 14 décembre 2007
undefined

 

Nous rentrons à Cluj pour le repas dans un restaurant célèbre. Décors de poteries. Et sur les tables un grand plat de fromages et fruits nous attend. Nous allons les déguster avec un alcool local versé dans de tout petits pots de terre en guise d’apéritif. C’est fort, mais après le froid de la matinée nous ne laissons rien dans les flacons !undefined

Et l’après-midi est libre. Temps superbe, la boue a séché et il n’y a même pas de poussière dans les rues. Nous n’avons que l’embarras du choix pour passer les quelques heures devant nous. Découvrir Cluj sous le soleil, undefinedfaire du shopping, aller à la grande poste pour timbrer les quelques cartes que nous avons pu écrire (je vérifie que la notion de collection de timbres n’est pas comprise par mes interlocuteurs, tout comme en Croatie. C’est peut-être une affaire d’occidentaux dont les besoins sont pourvus et qui peuvent penser au superflu ?), et il reste quelques musées à visiter !

Odile et moi partons pour le musée de la pharmacie où un colosse veut nous empêcher d’entrer en nous parlant d’heure.undefined Il n’est que 3 h30 et ça ferme à 4 heures. Pas question de nous laisser intimider : nous contournons le colosse et entrons. Le guide habillé tel un préparateur est occupé avec des visiteurs au sous-sol, qui sont Jean Pierre et Annick. Puis il nous accompagne et nous donne un minimum de détails.

Juste en face le palais Banffy est ouvert et ses collections d’art nous attendent. Nous y découvrons des œuvres que nous aurions imaginées de la Renaissance ou du 17ème siècle alors qu'elles sont du début du 19èmeundefined ! Puis des peintres roumains du 19ème siècle très influencés par l’impressionnisme : Nicolae Grigorescu, Stefan Luchian et Elena Popea parmi les plus importants. Avant le concert du soir Bob me dira que les grands peintres roumains de cette époque sont passés par la France où ils ont beaucoup travaillé avec l’école de Barbizon, Corot, Courbet …undefined

Nous nous retrouvons dans la salle de conférence de l’hôtel Agape un peu avant l’heure et échangeons nos impressions de touristes autonomes, car pour une fois nous avons passé quelques heures sans l’accompagnement de la patiente Anne qui nous a maternés pendant 4 jours !undefined

La conférence commence par un débat sur l’usage des instruments anciens. Authenticité ou grincements ? Pour ma part, après un premier mouvement difficile, j’ai bien aimé le concert d’hier soir. Celui du jour, c’est la Messe en ut mineur KV 427. Peu de temps après leur mariage, Constance tombe malade et Mozart fait le vœu de composer une messe pour célébrer sa guérison. Et c’est elle qui chantera la partie de la première soprano à Salzbourg.

Ce soir,  grande salle de la Maison des Etudiants pour ce concert de clôture du festival où le public est nombreux. Le Chœur et l’Orchestre philharmonique Transylvania dirigé par Nicholas MacGegan avec les solistes Bianca Manoleanu, Critina Toader, Cezar Dima et Cozmin Sime sont en grande forme et remportent un grand succès.undefined

Encore une bien belle soirée !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires