Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 08:57
3 mars 2008
Nous devons quitter Ushuaïa toujours sous le soleil en fin de matinée.
J'ai un peu l'impression que nous n'avons pas vraiment saisi à quel point la Terre de feu est un endroit austère, hostile et inhospitalier ... Et que nous sommes si peu adaptés aux conditions de vie propres à cette région. Que les touristes sont encore bien peu nombreux, même si nous avons vu une succession de navires accoster au quai voisin, et que 15 vols quotidiens relient la ville à Buenos Aires ... Le beau temps nous a fait croire que c'est facile de venir ici et de s'y promener !
Nous apercevons des passagers descendre au moment où nous devrions partir. Nous apprendrons plus tard qu'ils ont été débarqués pour des questions sanitaires.
Et nous prenons la route vers l'ouest et l'Atlantique. Peu à peu les sommets acérés sont remplacés par des collines verdoyantes. Nous avons droit à une navigation touristique jusqu'à la sortie du canal. Dernier regard sur les manchots de Magellan de l'île Martillio, seul lieu de nidification de cette espèce dans le canal de Beagle.  De belles plages occupent les rives où des oiseaux marins partagent ces eaux calmes à la température constante de 7° avec quelques dauphins.
Vers 15 heures le vent se lève et des vaques se forment. Le canal s'élargit : nous arrivons dans l'Atlantique et je délaisse notre balcon. Vers 16H30 nous sommes entourés de brouillard, il n'y a plus de paysage, seulement un vent très frais et un peu de soleil au dessus !
Nous cinglons vers les îles Malouines.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Amérique du Sud
commenter cet article

commentaires

PA 14/05/2008 12:04

Oui on veut des photos! :)

C. 14/05/2008 11:19

coucou! ben alors c'est qd meme super dommage de pas avoir de photos la, non?