Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 22:19
8 Mars 2008
L'excursion que nous avons choisie s'intitule "Punta del Este culturelle"; doit durer 7 heures et est ainsi présentée :
"Punta del Este c'est la station balnéaire d'Amérique du Sud célèbre dans le monde entier par sa riche vie culturelle. En outre, le savant mélange de son architecture, de la mer et de la forêt lui donne une personnalité unique qui la différencie des autres destinations touristiques du monde. Toute la ville est parsemée de splendides demeures situées au milieu d'espaces verts spectaculaires. Vous pourrez voir de nombreuses demeures ainsi que des sites naturels tels que Pinares, la plage Mansa, la plage Brava, Portezuelo, Beverley Hills et San Rafael. Visite libre à l'intérieur du musée Ralli, dédié à l'art moderne latino-américain, et qui possède entre autres des chefs d'oeuvres de Salvador Dali. Vous aurez du temps libre dans la Av. Gorlero pour déjeuner (non compris), les achats ou un bain de mer dans une des plages merveilleuses. Ensuite vous aurez la chance de découvrir la fabuleuse Casapueblo, à Punta Ballena. C'est la demeure et le centre culturel du fameux artiste uruguayen Carlos Paez Vilaro située dans un endroit privilégié en face de la mer. Casapueblo est devenue une attraction irrésistible pour les visiteurs de l'Uruguay."

Voilà qui nous laisse envisager une journée fort différente de celles que nous avons passées jusqu'alors et qui devrait nous réserver quelques belles découvertes !

Dès notre arrivée les chaloupes ont été mises à l'eau et leur ronde a commencé pour nous amener jusqu'au port. Accueil "typique" : des danseurs de tango, des marchands de lunettes de soleil et de chapeaux nous attendent sur le môle. Et le bus est juste au bout de la rue. Tour de la ville historique qui vient juste de fêter son premier centenaire.


 Elle compte 20500 habitants et 36000 maisons dont une majorité ne sont occupées que l'été. La première ville balnéaire du "Marco Sul" (ensemble économique des pays de l'Amérique du Sud) est située juste à l'embouchure du Rio de la Plata, et la plage de l'ouest est sur le fleuve, alors que celle du nord est sur l'océan.
Le 13 décembre 1939 un navire "Ajax" a livré combat à un cuirassé allemand, et son ancre repose au pied du phare, non loin de l'observatoire à baleines (ce n'est pas leur saison, inutile de scruter l'horizon !).

Nous repartons en remarquant la Main de la Punta, symbole de la ville et de l'union des 5 continents. En filant vers le village de la Barra nous apercevons nombre de villas et immeubles luxueux. Des personnes célèbres viennent ou sont venues se reposer ici : Bush, Zinédine Zidane, Eva Peron ...
Nous passons sur un étrange pont ondulant et arrivons dans un quartier qui semble très tranquille et bucolique. Les belles villas sont majoritaires, mais il arrive qu'on trouve des habitations beaucoup plus exotiques ! Fôrets d'eucalyptus ou d'arbres inconnus avant de rejoindre le quartier de Beverley Hill aux villas somptueuses.
C'est là que le Museo Ralli est établi. C'est la première création d'un banquier anglais qui en a ouvert six dans le monde de ces musées d'art contemporain gratuits. Et c'est tout simplement fabuleux. Après un long couloir où de
 nombreux Miro sont accrochés nous arrivons dans deux jardins de sculptures très cohérents, dont le mur d'enceinte du plus grand renferme de nombreuses statues de Salvador Dali ... Impresssionnant !
Nous n'avons pas assez de temps, il nous faut choisir les salles que nous voulons voir : découverte d'artistes sud-américains. (Je vais faire une page annexe pour présenter quelques tableaux d'artistes sud américains)

Retour en ville, nous avons trop à voir pour prendre le temps d'un vrai repas. Les plages, la rue centrale très commerçante, et une rue parallèle aux magasins prestigieux, un espace statues avec la main, la plage ...
Et nous repartons vers CasaPueblo. Quelle réalisation surprenante. L'artiste qui l'a conçue et construite est Carlos Paez Vilaro. Il semble qu'il sache tout faire : de la peinture, de la sculpture, de la poterie et de l'architecture, ici inspirée par Gaudi ! En fait il a dû vivre en symbiose avec tous les artistes européens du 20ème siècle : on sent la présence de Picasso, Tinguely, Leger, Braque en plus de Gaudi dans ces murs ! Et quelle emplacement juste à la punta Baleina !

(Autre page annexe pour Casapueblo)

Le temps passe si vite. Retour vers le port où nous avons l'agréable surprise de voir quelques lions de mer qui ont suivi le retour des petits bateaux de pêche, espérant trouver là une nourriture facile à gagner ...
Nous en voyant trois sur un quai : deux mâles aux crinières ondulées et brillantes et une femelle si petite à côté d'eux qu'ils réussissent à chasser en la mordant ...





Retour sur le Victoria où nous terminons la journée invités par Dorly à lever notre verre de champagne italien à son huitième petit enfant né pendant la croisière. Dorly voyage avec son amie Ruth pendant que les messieurs les attendent à la maison, en Suisse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Amérique du Sud
commenter cet article

commentaires

angèla 27/05/2008 22:17

impressionnant fantastique quelle culture les mots me manquent TROP BIEN

Recherche

Liens