Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 22:26
3 avril 2008
Nous ne sommes que 15 personnes à partie pour le vallon de Rompon, en Ardèche ce matin là. Nous laissons les voitures au parking de Laval, juste à côté de l'impressionnante église. Elle paraît si grande pour un si petit village ! Et nous nous engageons sur les pentes situées au nord.
Montée agréable sur les chemins de la colline entourés de buissons en fleurs. Au creux du vallon les champs de céréales sont d'un vert vif et intense. C'est un vrai plaisir de voir tous ces nuances de vert. Tendre pour les jeunes feuilles variant d'une nuance rosée à une nuance jaune. Sombre pour les pins et les cédres près desquels nous allons pique-niquer. C'est étrange de trouver tant de beaux cèdres en haut de ce côteau qui semble un peu en friche maintenant. Et les habitués du lieu nous font trouver au-dessous de jolies petites roses sèches, et même de bois : ce sont la base des pommes de cèdres qui ont dû être grignotées par les écureuils !

Nous avons à nos pieds Celle les Bains et nous pouvons discerner ce qui fut l'établissement thermal. Nous redescendons vers les ruines d'un autre établissement thermal, (surprenant toute cette activité abandonnée !) situé à côté du vieux pont en direction de la Voulte. Il ne reste plus qu'un filet d'eau férugineuse qui sourd au fond de l'ancien aménagement de captation.

 
Retour vers le vallon en passant par un joli sousbois pour aller jusqu'au village de Vieux Rompon, sur le côteau  sud.
Le chemin est encore large et il a dû être très fréquenté il y a bien longtemps maintenant. Il est taillé dans le calcaire de la colline, et c'est un terrain bien sec qu'affectionnent particulièrement les euphorbes characias qui sont vraiment très belles.

Tour du village où quelques fermes sont toujours implantées, et quelques maisons en cours de restauration. En haut du village une grande platforme rocheuse domine toute la vallée. La chapelle nous abrite du vent le temps d'une photo, et nous repartons vers les voitures.

Nous avons encore une halte à faire ce jour-là : au pont des Etoiles. Enfin je vais les voir, ce pont et ces étoiles ! J'en ai entendu parler si souvent il y a plus de 20 ans par mon collègue dessinateur, Jean Claude qui savait si ien donner envie de découvrir les environs de La Voulte ! Mais je n'avais pas su les trouver ...

Et pour cause, elles sont minuscules ces étoiles fossiles ! Et il faut bien les chercher. C'est ce que font les randonneurs que voici. Essayez de les reconnaître !

Un panneau didactique élaboré par les élèves du collège de La Voulte nous renseigne sur leur formation. Et en voici le texte : "Les étoiles du pont, 165 millions d'années.
Les étoiles de ce site correspondent aux fragments du pédoncule du Lys de mer (Isocrinus nicolet).
Cet animal invertébré appartenant à la même famille que l'étoile de mer vivait à l'ère secondaire dans une mer chaude qui recouvrait entièrement la région. Fixé au moyen de crampons sur le fond marin, il pouvait aussi se déplacer au gré du courant.
Aujourd'hui encore, grâce à un pédoncule muni d'une couronne de tentacules, ces étranges crinoïdes peuvent capturer les particules nutritives en suspension.
Après sa mort, le corps de l'animal se décompose en fragments dont la section rappelle la forme d'étoiles. Un e multitude de ces fragments amenés par les courants et accumulés dans les dépressions ont formé les dépots du site actuel et constituent le calcaire à entroques."

Non seulement on s'entretient, mais en plus on apprend beaucoup lorsqu'on marche ...

Dernière étape du jour, chez Maryse et Dominique pour célébrer un anniversaire ! Merci de nous y faire participer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires