Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 20:30

Mardi 10 Juin, à 13 heures 30, 30 personnes forment le groupe de Rachel. J'ai si souvent fait faux bond au "Montmeyran Groupe de Marche" depuis le début du printemps qu'il y a de nombreuses personnes que je rencontre pour la première fois. Je me dis qu'il y a beaucoup de nouveaux, et elles pensent la même chose en me voyant  !Nous démarrons vers Cobonne., l'itinéraire prévu est le 135, vers la croix de Bezot et le sentier de la ligne de crète avec retour.
Le temps est franchement orageux. Je m'étais dit en préparant mon sac que je prenais mon coupe-vent mais que c'était bien superflu ; mais je n'avais pas regardé dans la bonne direction. Losque nous quittons le parking en face des anciennes écoles le ciel est uniformément de plomb en face de nous. Et voici que quelques gouttes nous rafraichissent alors que nous arrivons aux premières maisons du vieux village.

Cobonne est une toute petite commune de 130 habitants, essentiellement rurale. Son vieux village était en ruines en 1970, mais aujourd'hui il est presque totalement restauré et offre le spectacle d'un village charmant mais constitué surtout de résidences secondaires. Le principal c'est qu'il est sauvé ce beau village perché, dominé par son église romane et une tour des anciens remparts.


Premier rassemblement à Tramelas où nous avons fort à voir : les échancrures dans la montagne vers le nord-est, les Trois Becs vers le sud, et des fleurs autour de nous. Nous avons déjà croisé quelques céphalanthères roses qu'un regard trop hatif nous ferait prendre pour des glaïeuls, et voici des orchis pyramidaux dans la prairie au bord du chemin. (Le temps que je passe en rentrant pour identifier toutes nos rencontres botaniques sur un site encyclopédique auquel il ne doit pas manquer beaucoup de plantes des Alpes : Flore des Alpes ! )  link

L'ombre des pins de la Croix de Bezot nous permet un
moment de repos, et les discussions reprennent de bon train alors que nous nous désaltérons.

Le chemin vers le sud se fraye un passage au milieu des arbustes courbés par le vent. Des chènes, des pins, et beaucoup d'autres que je ne connais pas ... Mais ça sent bon les côteaux rabougris du Sud. Les panoramas qui s'offrent à nous sont toujours aussi beaux : Cobonne, au creux de la vallée, les Trois Becs à l'horizon sud.



Nous redescendons par un sentier escarpé au bord duquel nous trouvons beaucoup d'ophrys abeille ou ophrys X néorupperti ou ophrys de la Drôme. (Merci de m'aider à choisir en cliquant sur le lien au-dessus ... ) pour arriver en lisière d'un champ d'oignons. L'odeur s'ajoute ici à la vue. Un peu plus loin c'est un champ de blé qui nous réjouit l'oeil.

Et voici une drôle d'orchidée que Josette nous présente comme "langue de belle-mère". Oh ! c'est une belle fille sans générosité qui l'a ainsi baptisée ... Moi je préfère le nom que j'ai trouvé : "orchis bouc" !
06 Juin Cobonne orchis bouc 0 2
Il était 18 heures 30 quand nous sommes revenus à Montmeyran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens