Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 20:57
Mardi 17 Juin 2008
Malgré la couleur du ciel et toutes les menaces des nuages nous sommes 13 téméraires à vouloir prendre le risque d'une sortie pluvieuse. Il a beaucoup plu hier, encore ce matin, les prévisions sont défavorables et le ciel très gris ... Nous refusons d'être condamnés encore une fois en ce printemps difficile à rester à Montmeyran, et Rachel nous emmène à Saillans où une variante de l'itinéraire 125 ne présente pas trop de risques pour ce triste mardi.
Nous allons faire le tour d'une partie du bassin du Rieussec en partant sur sa rive gauche et en revenant par les vignes de clairette dont les raisins entrent dans l'élaboration du vin pétillant célèbre : la clairette de Die.

Les mois de juin où tant d'eau chante sur les cailloux du lit du ruisseau doivent être assez rares, mais cette année nous avons au moins le plaisir de voir nos rivières vives et bien claires. La dernière pluie a laissé quelques gouttes au coeur de la catananche bleue et du liseron des champs ou des monts cantabre. Eh oui, finalement c'est bien un liseron cette si jolie fleur rose, avec un feuillage qui nous surprend ; source sur ce que je considère comme l'encyclopédie de la flore des Alpes et Préalpes, le site florealpes que je vous invite à visiter en cliquant ici :link

Les bugranes buissonantes fleurissent les talus qui nous entourent. Le chant des ruisseaux, la vue des fleurs nous font oublier le gris du ciel.

 Rassemblement sur un petit pont qui enjambe le Rieussec ; c'est le moment de deviser un peu. Mais c'est toujours le moment de papoter quand nous sortons, surtout si le chemin est facile ! Et pourquoi pas s'il est aussi un peu glissant, et s'il nous oblige à un peu plus d'attention de temps en temps ?

Traversée de gués, l'eau saute de marche en marche, et nous nous mouillons à peine les chaussures.

 Nous rejoignons la vallée où se dressent de nombreuses petites maisons des champs qui seraient maintenant protégées et que l'on ne pourrait plus transformer. Certaines sont devenues maisons des bosquets et des fourrés, leurs champs ont été abandonnés !

Saillans se niche au confluent du ruisseau Rieussec et de la Drôme, et nous pouvons admirer les toits de tuiles romaines aux jolies couleurs vieillies par le soleil qui forment un désordre compact. C'est un joli village au pied des Trois Becs qui se libèrent maintenant des nuages. Nous pouvons enfin voir le rocher de la Laveuse ! Quelle emplacement exceptionnel que celui de Saillans !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

angèla 18/06/2008 20:54

d'après les photos cela m'a l'air plutôt joli cette balade
et en plus vous avez eu beau temps
bande de veinards .

Recherche

Liens