Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 16:57

6 Aout 2008
C'était une journée "églises". Ca aurait l'être encore plus si nous étions passés par Trondheim (capitale de la région de Trondelag, et aussi ancienne capitale royale) où il y a une très belle cathédrale. Il y a aussi un très intéressant musée d'instruments de musique. Dommage pour nous, mais nous ne sentons pas bien comment faire avec un camping-car, même petit dans les villes norvégiennes. Des péages, des interdictions de stationner plus nombreuses que les places de parking et une police extrèmement vigilante nous ont fait renoncer à cette visite.
Il me faudra suggérer à Henri Fuoc de voir s'il n'y a pas un festival Mozart dans cette région. Nous avons déjà trouver des points d'intérêt et nous pourrions y marcher autant que nous le souhaiterions, voire plus !
Donc nous nous sommes limités à la visite d'églises de petites taille, dans des villages moyens ...
Nous avons d'abord quitté notre petit bois de boulots auprès du détroit

avons longuement suivi la route 720  où nous étions sollicités pour voir des témoignages de la guerre de 1939-45 : lieux de combats entre résistants et armée allemande, blockhaus, cimetières. Des carrières énormes crevaient le flanc des montagnes ici ou là. En voici de futures routes empierrées et revêtues de gravier. Nous nous arrêtons plus facilement pour admirer les boites aux lettres peintes suivant l'inspiration des propriétaires. Ici ça doit être l'illustration d'une belle légende en 8 tableaux dont en voici un.

Notre visite à l'église de Rissa fut brève : on y préparait une cérémonie d'enterrement, et le parking lui était réservé.

Quelques km plus loin nous arrivions au cloître de Reins. D'abord une église de bois rouge

dont les montants de portes aux sculptures de dragons entrelacés peuvent laisser supposer que certaines parties sont très anciennes. Mais nous n'avons pas trouvé de renseignements sur ce bâtiment.
Par contre la documentation est plus riche pour les ruines du monastère. Construit en 1230 sur une propriété royale il accueillait surtout des jeunes filles de la noblesse.  Fermé en 1537 après la Réforme, il est vendu en 1665. Aujourd'hui on y trouve quelques ruines de l'église,

très imbriquées dans le manoir du 19ème siècle.
La route 717 jusqu'à Rorvik permet des coups d'oeil superbes sur le fjord.
Un village de pêcheurs a réuni tous les anciens équipements dans un musée un peu avant l'embarcadère. Le tout petit ferry est si préssé que le hayon est levé avant l'arrivée au quai.

Pourvu qu'ils ne nous fassent pas démarrer aussi avant l'amarrage !

Arrêt pique-nique sur la place devant l'église de pierres de Byneset. Construite au sommet d'une colline qui domine un fjord en 1180 (pleine époque des stavkirkes, les églises en pierre de cette époque doivent être rares), elle a été vendue après la Réforme et rendue au culte public en 1803 par les fermiers propriétaires. Elle est fermée donc nous n'avons pas vu le mobilier  et les fresques baroques.

Nous poursuivons la route vers le sud-est par les routes 700, 701 et 65. Il y a là aussi, quelques fermes anciennes dans la montagne,

en plus des témoignages de l'activité minière maintenant disparue. Il pleut, nous ne nous arrêtons pas. Des pêcheurs sont fermement plantés dans le lit d'une rivière, tentant la prise de saumons par tous les temps. Nous arrivons à Moen (ou Mo, il doit y avoir des déclinaisons et les noms peuvent être différents entre les deux cartes que nous avons, et aussi avec les panneaux ...) dont l'église a très curieusement un plan en Y !

Superbe cette église rouge au toit d'ardoises sur fond de ciel de plomb, et plantée au milieu d'une pelouse bien verte.  Oui, enfin d'un cimetière bien vert. Et c'est important car un panneau nous dit que lors des travaux d'agrandissement du cimetière en1995 on a trouvé les restes d'une tombe viking datant du 10ème siècle. Sépulture d'un homme équipé de tout le nécessaire pour le grand voyage vers l'au-delà : un bateau de 7 mètres (dont les rivets étaient bien conservés, pas le bois), des armes : épée, lances, flèches ; des outils : couteaux, faucille, poinçon, pierre à feu, à aiguiser ... Une tombe semblable avait été découverte en 1931. Il semblerait que dans cette région il n'y ait pas de tumulus.

Quelle chance, le ciel se dégage un peu vers l'ouest.

et nous nous arrêtons au bord de la rivière Surna pour la nuit. Elle est pleine comme un oeuf, ça serait bien que la pluie s'arrête durablement de tomber !

Sur l'autre rive un village aux maisons de bois dont les murs et les toits ont des couleurs contrastées alors que notre rive est richement fleurie de fleurs sauvages.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Angèla 25/10/2008 11:07

Rissa et Surna c'est dans mes cordes ne parlont pas des églises vives en couleur qui s'élèvent si majestueusement vers les cieux et heum ces pompons jaunes

Recherche

Liens