Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 12:24

7 Août 2008
Il a plu pendant la nuit, mais pas au point de remplir un peu plus la rivière Surna ! Nuages et soleil nous font un paysage tout gai pour notre départ.

La brume enrubanne et coiffe les collines le long de la route 670.

De belles boites aux lettres nous retiennent quelques minutes (7 semaines, ça permet de prendre le temps de beaucoup regarder le long de l'itinéraire choisi.) ainsi que des vieilles fermes ici et là.

Arrivée au quai de Kvenna pour le bac qui nous menera en quelques minutes à Rykkjem, passage nécessaire pour arriver à la ville toute moderne de Sunndalrosa, tout au fond du Sunndalsfjord. C'est la principale ville de production de l'aluminium. Et c'est toujours une surprise de voir ces équipements industriels au milieu de sites qu'on croirait totalement préservés : hautes montagnes, eaux sombres et profondes.

Nous sommes maintenant arrivés au coeur de la région appelée "Norvège des fjords". Les montagnes autour de nous varient de 1100 à 1600 mètres.
Au confluent des fjords Eres et Lang une ferme-musée nous accueille pour une visite libre.

Les greniers construits en 1630 sont la partie la plus ancienne de l'ensemble. Ils sont doublement protégés des rongeurs : posés sur des pieds de pierre recouverts d'une dalle et l'escalier d'accès en est séparé de quelques centimètres.

Le grenier de droite servait à stocker la part des récoltes qui permettait d'acquitter l'impôt : 1/10ème du revenu de la ferme, en espèces ou en produits fermiers.

Un petit moulin installé auprès du chemin (de la route aujourd'hui) permettait de moudre les céréales.

Beau mécanisme tout en bois.

Nous avons les pieds couverts de rosée, et il est agréable de prendre le petit café du matin entre cette ferme et le fjord au fond de l'à-pic (paysage électrifié bien sûr ...)

Quelques km après nous sommes en pleine montagne. De temps en temps j'aperçois une fleur lie de vin qui m'intrique et m'attire. Souvent les bas-côtes sont tondus, et Camille me dit que c'est une chance pour lui, sinon il lui faudrait s'arrêter encore plus souvent ! Cette fois-ci j'attendrai un peu de la rencontrer à nouveau !

Nous arrivons au col de Fjellgarden qui n'a que 500 mètres d'altitude, nous avions cru beaucoup plus ! Un cycliste y arrive en pleine forme et vient discuter avec nous. Il est l'ami d'un coureur norvégien qui a remporté une étape du tour de France. Celui-ci met 18 mn pour gravir le col, alors que notre interlocuteur en met 38 ... Il nous demande si nous avons vu la somptueuse cascade qui se jette dans le lac au fond de la vallée derrière nous. Non.
Dommage c'est l'une des plus belles du pays ! Nous avons raté la cascade Mardalen ...

Nous quittons la grande route pour aller jusqu'au fond d'une presqu'île voir l'église en bois debout de Rodven.

à côté de laquelle en a été construite une au 19ème siècle. La stavkirke doit revenir de loin ...

Le porche nord est antérieur au 14ème siècle, et il est soigneusement protégé par une porte

la nef et ses peintures sont  du 14ème siècle ;

et la décoration du choeur est baroque (18ème). La pose des étais est de la même période.

L'eau des fjords est émeraude, des mouettes s'envolent en jettant leur cri, et nous arrivons à Andalsnes, point de départ pour la célèbre route des trolls "Trollstigen".

Il y a beaucoup de nuages accrochés au sommet des montagnes quasi-verticales qui longent les étroites vallées qui convergent ici. Il est temps de nous arrêter, dans un terrain de camping, les places ont l'air rares ailleurs.
Wi-fi gratuite, nous faisons notre courrier électronique. Et discutons avec notre hôtesse. Des congés qui sont accordés aux jeunes mamans en Norvège, par exemple : 10 mois payés à 100 % ou 12 à 80 %. Voici un congé qui doit favoriser la natalité !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens