Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 15:59

10 octobre 2008
Les ors de Berlin brillent sous le beau soleil d'automne lorsque nous partons vers Charlottenburg Schloss, après la conférence de Philippi Andriot ;
tout près de l'hôtel le long de la Spree, dans les rues et les parcs ;

sur l'esplanade devant le château de la reine Sophie Charlotte où l'original de la statue équestre du grand électeur occupe le centre de la cour

sur les arbres qui ornent la façade principale. Sont-ils quelques uns des rares arbres anciens de Berlin ? D'après leur taille on pourrait le croire ;

et même dans la Galerie dorée où les grandes fenêtres laissent entrer la lumière. Elle fait partie de l'aile droite détruite par des bombardements anglais en 1943. L'ensemble du château avait beaucoup souffert de la guerre. Et pour marquer la différence entre les politiques de l'ouest et de l'est, la restauration fut entreprise et menée à bien. Après beaucoup de controverses sur ce qu'il fallait faire ou pas, la décision fut prise de reconstruire à l'identique les parties pour lesquelles des documents de toutes natures le permettaient, ou laisser nus les espaces pour lesquels rien n'était connu. C'est ainsi que Laurence, notre guide fit ses recherches de doctorat dans un grand bureau vide qui se révéla être celui du roi de Prusse !
Après la salle de bal merveilleusement baroque avec stucs et toiles d'araignées (éléments du décor) dorés, nous sommes arrivés dans des pièces privées, où sont maintenant exposés de précieux tableaux du 18ème siècle que Laurence nous rendit accessibles. Merci de nous montrer  Watteau autrement qu'un peintre coquin du libertinage !
Curieusement la bibliothèque ne comporte que des livres écrits en français. Laurence nous explique que le roi  ne s'exprimait pas en allemand, et faisait traduire en français les livres qui n'avaient pas été écrits dans cette langue.
Pas de photo à l'intérieur du château !

Nous avons fait le tour du bâtiment par les jardins et l'Orangerie.

Déjeuner au Sony Center dans la brasserie Lindendrâu d'un jarret de porc en potée. Chacun !


au-dessus des jardins plantés de bambous


Et visite du quartier de Potsdamer Platz qui nécessite un article tellement l'histoire de cette place en un siècle est incroyable ! Alors juste une image de la coupole du Sony Center qui représente le Fuji-yama

et du quartier Daimler.

avant de filer vers le Forum de la Culture, en passant par la Neue National galerie

coup d'oeil sur la Potsdamer Platz,

sur la Philharmonie,

avant d'entrer dans la Gemäldegalerie où je me suis attardée plus qu'il n'aurait fallu devant des tableaux de Dürer

(portrait de Jacob Muffel)
de Cranach (Lucrèce)

et de Brueghel (détail du Chemin de Croix) et beaucoup d'autres qui justifient tout le temps que j'y ai passé. Du moins à mes yeux !

Et j'ai retrouvé avec un peu de retard le groupe qui visitait la Philharmonie. Excusez-moi tous, s'il vous plait !

Concert au Konzerthaus ce soir. Belle allure aussi la nuit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens