Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2006 7 19 /03 /mars /2006 09:24

18 et 19 mars 2006

 6 H 30, Peter nous laisse à la gare centrale routière, où nous allons monter à bord d'un des 4 grands autobus qui nous mèneront à Cape Jervis, l'embarcadère de Fleurieu Peninsula, pour une traversée de 45 minutes jusqu'à Kangaroo Island.

A  Kangaroo Island (KI), comme à Sydney, nous (les Français) nous sommes fait battre au poteau par les Anglais. Le 6 avril 1802, Baudin, explorateur français rencontre à Encounter Bay le capitaine Matthew Flinders qui était arrivé sur cette terre inconnue le 22 mars ! Le drapeau anglais avait déjà été planté. L'île sera cependant cartographiée pour la première fois, par Baudin et le lieutenant  Louis de Freycinet qui commandait la corvette "le Casuarina" et qui nommèrent quelques lieux de noms français. Un rêve, l'Australie et ses îles, terres françaises, le monde aurait été différent, et notre voyage aussi, notre guide aurait parlé français !

Mais KI est un joyau de la couronne d'îles australiennes et reste quand même une terre de rêve pour voyageurs du 21ème siècle. Finalement nous faisons partie d'un groupe de 8 personnes et allons voir quelques uns des grands sites et animaux sauvages de l'île.

Premier arrêt à Prospect Hill  d'où l'on a un bel aperçu sur l'est de l'île, ainsi que sur "mainland", la terre principale, mot qui désigne le continent australien lorsqu'on se trouve sur une île. (voir les très nombreuses photos que nous avons faites ces 2 jours).

Deuxième arrêt à Seal Bay Aquatic Reserve où nous n'en croyons pas nos yeux. Des lions de mer se reposent au soleil. Mais ils sont tellement nombreux, avec des ploviers à casque "hooded plovers" autour

700 lions de mer ont été dénombrés dans cette baie.  La moitié pèche pendant que les autres se reposent. Et jouent, et s'occupent des jeunes, et commencent la lutte de la puissance, et les jeux de séduction, et certains males dominants dédaigneux abandonnent les jeunes ambitieux. Nous pouvons nous approcher tout près, attentifs à ne pas nous laisser surprendre par certains qui bougent  un peu vite. Moment magique.

Pique-nique un peu plus loin dans un bel emplacement au milieu du bush et des yacca, ou Grass-trees qui furent cultivés par les premiers colons pour leur gomme. Et pas loin nous avons pu enfin voir des koalas libres dans les eucalyptus, et des échidnés à la recherche de fourmis ou termites qu'ils trouvent en fouissant avec leur long nez ou bec ?

On poursuit vers l'ouest en passant par Vivonne Bay et Little Sahara avec ses belles dunes blances au milieu du bush, vers Kelly Hill avec randonnée dans sa belle forêt claire. Flinders chase visitor centre.  Notre tour ne prévoit pas d'arrêt chez les artisans ou les marchands de souvenirs de l'île ce qui est bien agréable. Mais nous sommes ravis de pouvoir faire quelques achats dans les visitors centers qui sont  surtout des points d'informations. Barbecue party dans le coin pique-nique et fin de journée au lodge Wilderness Retreat, où nous avons la visite de wallabies et d'un opossum pendant que nous savourons un verre de vin blanc. Enfin un oppossum vivant ! (nous en avions tant vus écrasés sur les routes de Nouvelle Zélande où ils sont pourchassés), un peu effronté, qui s'empare sans tergiverser de la pomme qui ne lui était pas offerte.

Au petit déjeuner sous l'abri barbecue du lodge, nous apprécions les pancakes au sirop d'érable et le thé bien chaud, car la température est si fraiche qu'un halo se forme à chacun de nos souffles. La journée sera belle. En commençant par Cape du Couedic, Admiral arch, avec les îlots Casuarina en face, et les phoques à fourrure qui occupent les lieux, si nombreux eux aussi. Le phare et les installations datant de l'époque des gardiens qui accédaient ici par bateau et monte-charge. Puis Remarkable Rocks, dome de granit isolé dans les falaises de gré.

Le repas de midi, comme les précédents tiré de la remorque et préparé par nos guides, Russel et Mark, est pris dans le Flinders National Park, avant la rando depuis Snake Lagoon le long de Rocky River. Le lagon des serpents doit être bien nommé puisque Russel demande aux personnes en pantalon de passer devant, puisqu'elles sont mieux protégées que les autres, des crochets bien courts des éventuels serpents. Nous allons jusqu'à Sandy Beach en suivant le lit très rocheux de la rivière.

Petit moment de repos en regardant et écoutant les rouleaux bien formés de l'océan. Retour. Nous n'avons vu que des insectes et un joli lézard, "dragon", beaucoup de rochers, une jolie rivière avec bien peu d'eau : une belle ballade.

Il est temps de repartir pour prendre le ferry de 19 H 30, en passant voir les pélicans qui sont nourris tous les jours à Penneshaw. Ce spectacle réunit tous les visiteurs sur le point de repartir. Après leur repas les pélicans tournoient autour de la baie pendant un long moment, en un vol majestueux et magnifique. Nous apercevons les nids de petits manchots bleus, mais quitons l'île beaucoup trop tôt pour les voir eux-mêmes. Cependant nous avons un dernier grand plaisir avant de quitter KI : cinq dauphins passent en bondissant le long de la falaise où nous sommes !

KI est vraiment un sanctuaire pour tant et tant d'animaux dont nous n'avons aperçus que quelques espèces.

Nous quittons KI juste avant le coucher de soleil, et dinons sur le ferry des sandwichs préparés grâce à Russel et Mark !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Asie et Océanie
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens