Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 15:30

La nuit que nous avons passée au creux des dunes a été très ventée, juste entre la Mer du Nord et l'immense lagune du Ringkobingfjord. Le vent est un élément constant du climat et faire partie de la vie locale.
Première étape de ce 26 août : le musée viking du sud du fjord.


Autre lieu, autres moeurs : les reconstitutions de maisons sont assez différentes de celles que nous avions en Suède. La partie inférieure est protégée par un talus taillé au carré. Peut-être que ce ne sont pas des protections, mais tout simplement des murs ?


Et les bateaux que nous apercevons ne ressemblent pas à des drakkars.


De l'autre côté des parkings une vieille ferme carrée avec cour intérieure a été transformée en musée. Et je regrette vraiment beaucoup que ça n'ouvre que beaucoup plus tard.


En suivant la "route de la marguerite" nous arrivons à une drôle de gare ! Une ancienne voie de chemin de fer a été transformée en voie cyclable, je crois que je préfèrerais marcher plutôt que de devoir pédaler sur un tel engin chargé d'une famille !


La forêt de Blabjerg occupe des dunes où sont tracés de nombreux chemins de randonnée. Il est  facile de marcher ici, les chemins sont bien marqués, les escalades de talus nombreuses et assez courtes.  Halte agréable.


A Esbjerg "Man meats sea" est le monument qui accueille le voyageur, qu'il arrive par la route ou par la mer. Sa taille le fait remarquer de loin.


Il célèbre le centième anniversaire de la ville qui a été construite pour gérer les échanges maritimes, tant de marchandises que de personnes.


La ville mérite un tour, sa Grand Place a beaucoup de caractère, ses rues sont très animées. Nous avons hésité longtemps avant de savoir ce qu'était vraiment la tour de briques qui permet d'avoir une vue circulaire sur la ville, son port et les nombreux bancs de sable et îles qui s'étendent à l'ouest. C'est un ancien château d'eau ! L'auditorium est impressionnant. Tout neur, immense, et il semble être un lieu de vie permanent, l'activité et les visiteurs y étaient nombreux lorsque nous sommes passés, alors qu'il n'y avait pas de spectacle ce jour-là.
Nous continuons toujours plus au sud. Les éoliennes ont complètement envahi le paysage. Il y en a partout. Pas sûr que ça ravisse l'oeil !
Nous nous installons pour la nuit à côté du centre d'études écologiques de VesterVedsted. Les oiseaux , la vie aquatiques dans la région de marais humides et dans l'île Mando. Nous avions rêvé quelques instants d'aller passer la nuit dans cette île que l'on peut atteindre par un chemin découvert à marée basse. Mais sans aucune connaissance des conditions climatiques locales, nous nous sommes dit que c'était une idée folle. De plus il semblerait qu'emprunter ce chemin soit réservé à des engins locaux ...
Nuit tranquille et nous repartons le 27 en traversant le village. L'église est impressionnante, tant par ses dimensions que par le nombre de tirants de son clocher !


A Skaerbaek nous nous arrêtons près de la digue pour observber quelques minutes les milliers d'oiseaux : des oies sauvages et des oiseaux plus petits se disputent le terrain. Les bernarches essaient de faire fuir leurs petits rivaux, mais il semblerait que le combat soit vain.


Hojer est notre dernière étape danoise. Quel joli village avec tant de maisons basses au toit de chaume,


et le moulin doit être le principal attrait.


Pourtant les rues sont elles aussi particulièrement pittoresques avec toutes ces chaumières fleuries.


En fin de matinée nous passons la frontière sans même nous en rendre compte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens