Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 09:59
Je viens de lire "Chanson des mal-aimants" de Sylvie Germain. C'est un livre très impressionnant, mais notre blog n'est pas un forum littéraire. Je retiens les mots suivants, des toutes dernières pages que je ressens si fort.

"Comment raconter le vent, les remous de la lumière dans le ciel et ses flux poudroyants sur les versants de la montagne, ses chatoiements sur l'herbe et les feuillages, ses éclaboussures or, mauves, ambrées, rosées ou argentées sur les roches ? Comment raconter l'eau des torrents à la beauté aussi insaisissable et fugace que celle de la lumière, toujours en mouvement, en élan et en effervescence ? Comment raconter le souffle, le regard, l'odeur tiède et pénétrante des bêtes placides ruminant tout le jour des touffes d'herbe infusées de pluie, de vent, de soleil, de neige ? Je ne suis pas poète."

Et pourtant elle exprime si bien ces questionnements. J'en suis pantoise ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans qui sommes-nous
commenter cet article

commentaires

Angèla 04/02/2009 12:41

Merci de me faire partager ces quelques lignes,en effet elle a du talent cette poètesse pour décrire Dame Nature