Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 14:43
Jeudi 2 Juillet 2009 : Quintette à cordes de la Philarmonie de Berlin
Ce soir nous retrouvons "nos" amis de la Philharmonie de Berlin, par la grâce desquels nous avons pu avoir des places lors de notre voyage à Berlin (automne 2008) pour le concert de Maria Joäo Pires. Qu'ils en soient encore remerciés !
Le décor est tout autre : c'est la capitale du Tricastin qui nous accueille. Elle séduit les visiteurs par ses petites rues où se cachent des hôtels particuliers du 18ème siècle, ses places, ses fontaines.


Vous rappelez-vous le beau cadre qu'elle faisait au Conte d'Automne d'Eric Rohmer ? Mais je ne souviens pas que nous y ayions vu la Cathédrale, ou son clocher carré au campanile décentré.

L'intérieur est magnifique. La hauteur de la nef lui vaut d'être comparée à Saint Trophime  d'Arles. Les belles pierre blanches de la région sont richement décorées, et l'abside avec ses arcs sur colonettes est superbe de simplicité. C'est sous la coupole octoganale que se sont installés les musiciens pour nous jouer Le Quatuor "l'Alouette" de Haydn dont j'ai admiré la virtuosité du quatrième mouvement.
Le clarinettiste est arrivé pour le Quintette KV 581. Il a été composé juste quelques mois avant le concerto KV 622 que jouait Michel Portal lundi dernier. Chez Mozart chaque fois que la clarinette intervient nous retrouvons un degré de concentration, de sensualité et d'intense spiritualité qui nous emmène bien au dessus de tout ... L'émotion est très forte. Quoique un peu moins que lundi. La vibration de cette clarinette est un peu moins inspirée que celle de l'instrument de Michel Portal, à moins que ce soit l'instrumentisme ?
Et pour finir voici la version de la Gran partita KV 361 pour cinq cordes et clarinette. Rien à dire. C'est parfait, très germanqiue.


C'est la soirée Lyonnaise de Banque-CIC. Camille et moi y avons été invités parmi d'autres clients. C'est à la suite d'une invitation semblable au château de Saoû que nous avons adhéré à l'association : des papiers sur la vie associative et le prochain voyage à Saint Petersbourg avaient été distribués au public. C'était en 1997 ... Ce soir j'y retrouve mon amie Maître Nathalie Coutureau et son mari


dans le joli cadre de l'hôtel particulier de Bimard où le jardin fait un bel écrin à la réception.


Quelle belle soirée d'été ... Tout était parfait !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages musicaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens