Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 07:40
Dimanche 19 Juillet 2009 - Philippe Bernold & friends : Claire Désert (piano), Olivier Charlier (violon), Gérard Caussé (alto), Marc Coppey (violoncelle)
Tous les ans nous avons le plaisir d'écouter Philippe Bernold et quelques uns de ses amis dans des formations tout à fait éphémères, ce qui ajoute à la saveur de ces concerts ! Et ça nous permet de retrouver une fois par an le merveilleux flûtiste que nous avons découvert il y a plus de 25 ans, pas bien longtemps après notre arrivée dans la Drôme, alors qu'Edith Klein était directrice du théâtre de Valence et programmait régulièrement des interprètes de réputation internationale ... Oh ! les souvenirs que nous avons engrangés !

Philippe Bernold qui participe tous les ans, depuis la fondation du festival, en tant que directeur artistique et en tant qu'interprète nous confie ce soir qu'une formation de chambre c'est toujours un groupe d'amis et ne peut bien fonctionner que sur la base de l'amitié. D'ailleurs Titouan, l'un des plus jeunes spectateurs nous dira en fin de concert qu'il a bien remarqué  les signes, les sourires et les grimaces complices qu'échangeaient les musiciens !
Le programme permettait de nombreuses combinaisons de formations : nous avons pu écouter Claire Désert, Marc Coppey et Philippe Bernold dans le le Trio Hob XV 15 de Haydn,
puis exclusivement des oeuvres de Mozart :
tout le monde dans l'Adagio et Rondo KV 617

à quatre, violon, alto, violoncelle et flûte dans le quatuor en ré majeur avec flûte KV 285,
à trois dans le Trio des quilles pour violon, alto et piano en mi bémol majeur KV 498,


en duo : Duo n° 1 en sol majeur pour violon et alto KV 423


à la si belle histoire : W A Mozart l'a composé en 1783 pour aider son ami Michael Haydn malade  et jouer un bon tour à l'archevêque Colloredo. Il le signe du nom de son ami, et ce n'est qu'après la mort en 1792 de Mozart qu'il est publié sous le nom de son vrai compositeur ... Philippe Andriot raconte de façon touchante cette anecdote dans le programme.
Tout le monde revient sur scène pour l'arrangement par CFG Schwencke de la Gran Partita en Quintette pour piano, flûte, violon, alto et violoncelle. Magnigique. Plaisir du public et des musiciens. Applaudissements chaleureux ... et fleurs pour Claire Désert.


Ce soir la durée du programme a été anormalement  longue, pour le plaisir de tout le public, en particulier pour ceux qui n'avaient pas bien vu l'heure du concert, et qui avaient fait presque 200 km pour venir écouter cet ensemble d'un soir avec un peu de retard !
Nous avons eu un merveilleux bis : l'intégralité de l'Adagio et Rondo ! C'est vraiment un beau cadeau que nous ont fait Philippe Bernold et ses amis. Ce n'est pas le public qui a trouvé que ça durait trop ...

Réunion impromptue des Directeurs artistiques, Philippe Bernold et Philippe Andriot et du Président, Henry Fuoc ? Nous préparent-ils le festival de l'année prochaine ?


alors que devisent Claire Désert et Olivier Charlier qui fut l'ami découvert cette année ... Car tous les ans ou presque Philippe Bernold nous en présente de nouveaux ...


Peut-on dire que nous avons aimé revoir Gérard Caussé et Marc Coppey, sans oublier Claire Désert ?


Décidemment il ne faudra pas nous demander de classer les concerts de la saison ... Ils ont été tous des temps forts !

A ce soir à Nyons avec Marie-Josephe Jude et Nicolas Dautricourt. belle affiche encore pour le concert de clôture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages musicaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens