Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 09:46
Mardi 22 septembre 2009
Josette est revenue et nous emmène au centre équestre des Pialoux, point de départ pour le col de Chalamet. Rachel aussi est revenue de sa cure et  nous avons vraiment une impression de rentrée. Il est bien temps !
Nous empruntons une route forestière en forte pente. Les cailloux nous roulent sous les pieds, le soleil tape. Le paysage est très embrumé et c'est à peine si nous pouvons distinguer la tour de Barcelonne au nord.


Le col de Chalament n'est qu'à 650 mètres d'altitude, nous n'aurions pas dû avoir tant de mal pour arriver à cet endroit maintenant nommé "Danier". Il faudrait faire encore un gros effort pour arriver au sommet de la Raye. Heureusement ce n'est pas l'objectif du jour. Nous prenons un sentier qui redescent vers la plaine.



Sans balisage, il ne doit pas être très pratiqué. La végétation en a presque  repris possession depuis la dernière taille printanière. L'avance est  délicate. Et subitement nous sommes entourés d'arbres à fruits rouges que Josette a l'air de bien connaître. Les plantes de la région et les chemins qui y conduisent n'ont aucun secret pour elle. C'est une des raisons de sa célébrité ...  Leurs vertus  et comment les accommoder en sont d'autres.



Le noyau de ce fruit est relativement important. Il en faut sûrement beaucoup pour arriver à pouvoir faire des confitures, ou des gelées grâce à l'extracteur de jus que JP Coffe lui a offert à la suite de l'émission qu'ils ont fait ensemble. Alors nous nous mettons à plusieurs pour remplir le sachet qu'elle a toujours dans son sac à dos.


















Le groupe de tête doit s'impatienter alors nous abrégeons notre récolte et Josette se promet de revenir demain avec un parapluie pour récolter plus vite : elle l'ouvrira sous les arbres, et en les secouant légèrement les fruits mûrs tomberont dedans !
Les cornouilles, fruits des cornouillers mâles peuvent aussi s'utiliser fermentées, en vin, distillées ou confites.
Nous traversons des côteaux où le sentier s'est perdu avant d'atteindre une garrique sèche, où quelques feuillages commencent à prendre leurs couleurs rousses.


Nous longeons de prairies du centre équestre où quelques chevaux sont presque isolés par deux ou trois. Ils doivent avoir ici une belle vie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Anne 17/01/2010 21:27


Est-ce que Josette est la dame qui connaît tous les remèdes à base de plantes, fruits et baies pour, notamment, remettre les enfants sur pieds quand ils avaient des dérèglements intestinaux ?


Camille et Pierrette 21/01/2010 09:32


Oui, c'est bien elle. Cantinière à la retraite, elle écrit une rubrique culinaire dans "A flanc de côteau", le mensuel de Montmeyran. Ses interventions dans quelques émissions de Jean Pierre Koffe
ont laissé des souvenirs dans les mémoires des auditeurs de France Inter. Ce ne sont pas ses seules interventions publiques ...


Recherche

Liens