Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 12:45

ARDECHE VERTE
Ce jeudi matin je rejoins enfin les randonneurs de Beauvallon que j'avais quittés 4 mois plus tôt pour cause de voyages divers et quelques empèchements. Là aussi c'est la rentrée et nous nous retrouvons 22 au point de rencontre habituel. C'est Max qui prend la direction aujourd'hui. Il nous emmène dans les côteaux de l'Ardèche verte, entre les plaines du Rhône et Annonay. Regroupement à Sarras, et nous laissons les voitures au hameau de Cance.
Tout de suite nous grimpons la colline et reprenons notre souffle en admirant la vallée du Rhône qui s'étend à nos pieds, avec quelques unes de ses grosses usines papetière et de céramique, et au sud-ouest le confluent de la Cance, le long de laquelle nous rentrerons cet après-midi.
Les  vendanges ne sont pas finies, et nous en profitons pour goûter quelques grappes de Syrah bien sucrées qui finissent de se gorger de soleil, avant d'arriver à Talencieux.

Coups d'oeil sur la croix qui doit participer à la vie du village depuis beaucoup plus longtemps que le clocher.
Le soleil est chaud, pas de vent, les chemins sont bordés de ronces avec mures, de quelques figuiers et noyers. Aujourd'hui pas de halte casse-croute, nous avons grapillé tout au long du chemin, ce qui nous permettra d'attendre 13 heures pour déjeuner. Mais nous avons d'abord traversé un joli

village dissimulé au creux de son vallon, Thorrenc. On aperçoit d'abord le pont de l'ancien chemin de fer que nous emprunterons plus tard, puis le donjon du 12ème siècle, le clocher et enfin, en arrivant sur la route le village et son auberge. Nous quittons vite la route domine les maisons aux toits de tuiles rondes et les  jardins pour prendre un grand chemin pavé de larges pierres qui monte sur l'autre versant du vallon. Surprises préparées par Max : après les ponts de la voie du train Tournon - Annonay, ce sont les tunnels que nous traversons. Et longs ces tunnels, presque parfaitement noirs. Heureusement que Nicole a sa lampe de poche pour éclairer un tout petit peu des portions. Quelques autres personnes s'accrochent à la queue-leu-leu derrière Robert pour éviter de trébucher sur les cailloux. Cette portion de voie est impressionnante par le nombre d'ouvrages d'art qu'elle comportait. Nous arrivons au bord du lac de Vert, réserve d'irrigation et domaine de la "canne annonéenne". Un héron doit être effrayé par notre arrivée et s'envole vers la rive opposée.

Pique-nique à la carte, soleil ou ombre selon le goût de chacun. En cette fin d'été les  fleurs sont rares, et mon herbier photographique ne s'enrichit pas beaucoup

Nous repartons à travers les vignobles qui vont produire des Condrieu et St Joseph, et rejoignons la Cance, jolie rivière sans beaucoup d'eau au terme de ce drôle d'été pas bien chaud, mais sec quand même. Chemin en corniche au dessus de la gorge avant de regagner la vallée du Rhône.

A 17 heures après 18 Km et 730 m de dénivellé (les instruments de René et Ahmed nous permettent de suivre parfaitement nos performances) nous avons rejoint les voitures et rentrons sur Beauvallon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens