Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:31

Lundi 21 mai. L'Université Royale d'Edinburg (c'est la structure qui accueille le Docteur Céline Filippi, chercheur en biologie, et notre fille  cadette), est en congé jusqu'à mercredi matin. Donc nous embarquons toutes dans la voiture de Céline en direction de l'ouest. Nous avons pour ce soir une chambre réservée à l'auberge de jeunesse de Balloch, au bord du loch Lomond, et visiterons les régions traversées . Je demande à traverser Stirling pour montrer à Cécile cette belle ville royale (il y en a beaucoup des villes royales en Ecosse) au coeur médiéval. Mais finalement Cécile n'en a rien à faire de la vaste forteresse qui domine la ville. Nous parvenons avec beaucoup de mal à trouver enfin la direction de Drymen. Et dans un joli paysage de prairies et de bocage un petit panneau portant la mention de "priory" (prieuré) nous tente. C'est au milieu du seul "lac" écossais (en effet, les autres pièces d'eau sont dénommées "lochs"), le "lake of Menteith" que nous allons trouver ce qui reste de Inchmahome priory.

Il est absolument nécessaire de passer à la chose la plus urgente du moment : pique-niquer au soleil, sur cette belle pelouse qui entoure les ruines gothiques. Des canards viennent partager notre repas, et des huîtriers au grand bec rouge surveillent le lac de la plus haute pierre du choeur de la chapelle. Que la chaleur de l'après-midi est douce ! Et maintenant visite des lieux. De l'abbaye fondée en 1238 par le seigneur des lieux, Walter Comyn, et rasée lors de la prise du pouvoir de l'église d'Ecosse par les protestants dirigés par John Knox, au 16ème siècle. (Il ne reste plus en Ecosse un seul monument de l'église catholique intact. Et quelques ruines traversent les siècles avec encore beaucoup de force et de grandeur, comme la cathédrale d'Elgin). Les pierres de la salle capitulaire sont ourlées par les fleurettes roses d'érodium, et un peu plus loin les campanules (les blue bells)fleurissent et embaument toute l'île et ses sousbois. Il y a quelques traces de tempêtes passées

 et de gros arbres à la souche arrachée sont quand même bien verts. Le soleil, le clapotis de l'eau, les fleurs et leur parfum nous accompagnent tout autour de l'île. Encore un coup d'oeil à ces ruines grandioses et il est l'heure de reprendre la route, avec Cécile à la barre

en attendant l'arrivée de notre marin. Nous reprenons la route avec un passage au chateau de Gartmore. Jamais nous n'avons vu autant de lapins que dans le parc de ce château ! Il en sort de tous les bosquets de rhododendrons, de derrière les grands chênes, d'entre les campanules, de dessous les narcisses ! Céline et Nadège nous précisent que les Ecossais ne mangent pas de lapin. Il semble qu'ils ne cherchent même pas à s'en débarasser.

Nous traversons tranquillement le parc du château, ouvert à la circulation publique pour nous rendre à Drymen, village où nous aurions fait étape si nous avions parcouru le WHW. Le ciel est franchement gris, et le loch Lomond est sous une petite pluie grand-bretonne. Alors nous continuons jusqu'à l'auberge de jeunesse de Balloch. Quelle belle surprise que nous a fait Céline : c'est un château (victorien ?) avec grand parc, et salles d'apparat ! Voici la vue depuis la terrasse, pelouse, bosquets de rhododendrons et loch Lomond en arrière plan. Nuit seigneurale sinon royale !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens