Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 15:02

Tout droit vers l'ouest ; nous nous arrêtons lorsque nous apercevons un beau clocher ou une image qui nous intrigue. Et le panneau à l'entrée de Charroux représente une drôle de tour perchée en haut de longs piliers. Ça ressemble plus à une réserve d'eau de chemin de fer de western qu'à importe quoi d'autre ....

rd11 03 085

Nous arrivons dans un bourg dont les halles du 16ème siècle et la proche maison de la même époque sont des témoignages d'une importante activité artisanale et commerciale passée.

rd11 03 107

Vue de plus près, la tour n'a pas du tout l'allure d'un château d'eau. De plus en plus étrange ! Nous acquittons le droit d'entrer et avons la chance de faire une visite commentée par une dame passionnée qui nous conte l'histoire de l'abbaye bénédictine de Charroux. Grandeur et décadence ...

Charroux-abbaye-1822.jpgFondée en 783 sous la protection de Charlemagne l'abbaye possède de précieuses reliques qui attirent de nombreux pèlerins. Deux siècles plus tard c'est une des plus puissantes abbayes bénédictines. Son influence est telle que s'y tient en 989 un concile à l'origine du mouvement spirituel de la "Paix de Dieu" qui établit un redressement social par l'Eglise alors que les papes entreprennent des campagnes de réformes. Trois autres conciles s'y sont tenus au cours des 10ème et 11ème siècles, dont les archives semblent avoir disparu.

Durant la guerre de Cent Ans, puis la gestion désastreuse des abbés commendataires et enfin les guerres de Religion les pillages et les destructions ont ruiné l'abbaye qui fut vendue comme bien national en 1790.

Elle devient carrière de pierres et disparaît petit à petit . Seule la "tour lanterne" (à la croisée de ce qui fut le transept) achetée en sous main par l'abbé a été conservée. Les voisins en demandent la destruction car ils craignent qu'elle ne s'effondre sur le bistrot qu'est devenu l'ancien bras gauche du sanctuaire (partie inférieure du plan) ...

Heureusement en 1846 Prosper Mérimée en tournée d'inventaire national passe par là. Il est appelé, classe la tour et en interdit la démolition. Elle devient monument national. Voici le plan de ce que fut l'abbaye.Charroux-abbaye.jpg

Il reste de la vaste église qui remplace en 1096 la première construction, devenue trop modeste pour recevoir tous les pèlerins qui viennent s'y recueillir, les fondations de quelques uns de piliers qui formaient  un triple déambulatoire autour du maître autel placé au centre de la rotonde qui s'élève encore.

Les chapiteaux romans des piliers sont décorés de feuillages et d'animaux ;

rd11 03 082les deux premiers niveaux d'arcades se trouvaient à l'intérieur de l'église ;

rd11 03 086alors que le sommet dominait la toiture ; la lumière entrait par les hautes fenêtres pour éclairer l'autel. Un clocher a-t'il disparu ?rd11 03 108L'ancien cloître a réussi à mieux traverser les siècles. Sa partie ouest n'appartenant pas aux Monuments Nationaux nous n'y avons pas accès, mais il nous reste toute l'aile est. La salle capitulaire gothique (reconstruite à la fin du 15ème) est vaste, nombreux devaient être les moines qui y siégeaient (n°4 sur le plan).

rd11 03 096

Elle est maintenant la salle où sont déposées les statues du triple portail gothique ajouté au 13ème siècle qui ressortent au hasard des découvertes : les Monuments Nationaux rachètent les bâtiments qui ont été aménagés à l'emplacement de l'ancienne nef et du portail ce qui vaut d'heureuses découvertes ; par exemple lorsqu'une pierre lisse est retournée et que sa face cachée se révèle être une statue !

Nous étions les deux seuls visiteurs en ce jour de fin d'hiver et avons pu tout à loisir admirer la beauté des visages et des vêtements des saints, des rois, des madones ainsi sauvés de l'oubli !rd11 03 089ard11 03 089b

 

Aux religieux portant la mitre et au roi à la fine barbe je préfère vous montrer l'ange dont on devine le sourire si doux malgré sa blessure. Remarquez le pli de son corsage et sa chevelure ! Ce sont les sculpteurs de la Sainte Chapelle de Paris qui ont travaillé à Charroux ...

rd11 03 091La salle 5 est la salle du "trésor". Le reliquaire aux anges est le plus beau.rd11 03 095La notice le décrit ainsi : "Boite carrée en argent doré, portée par un pied. Sur le revers des volets sont représentés le Christ et deux moines en prière. Au dos se trouvent des fleurs de lys et des petits châteaux : il s'agit peut-être de l'emblème de Blanche de Castille ..."

Il y a aussi quelques éléments sculptés, parties de l'ancien cloître roman, des chapiteaux du 9ème siècle, de l'église carolingienne et d'autres éléments de voussures parmi lesquels quelques vierges folles et vierges sages. Vierges folles ? Contrairement aux sages elles vont tête nue, renverse les vases qu'elles portent et n'ont pas la tenue modeste nécessaire ...

rd11 03 101Folle, oui ! Mais que le sourire de celle-ci est envoûtant, et c'est avec elle que je termine mon évocation de ce lieu de mémoire si étrange ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens