Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 10:33

                                                  E comme ....

 

Eau sauvage

Un torrent coule abondamment près du chalet et lui fournit l'eau courante. Quel plaisir des yeux et des papilles cette eau si pure, si fraîche qui descend d'une source voisine en bondissant de pierres en pierres. Elle effraie un peu certains randonneurs qui préfèrent demander de l'eau du robinet plutôt que d'emplir leur gourde sous le pont de bois, et qui s'obstinent même lorsqu'il leur est dit que c'est la même. Randonneurs de ville qui ne savent plus que l'eau vient des sources  ...Eau courante la Pisse

En ce moment de fonte des neiges, l'eau court dans chaque repli de montagne, dans les cailloux et les prairies.

 

 

Eboulis

Nous sommes redescendues vers le chalet lors de notre grande randonnée sous la montagne du Petit Aréa suivant notre sens de l'orientation, à travers prairies et forêts. Mais pas à travers les éboulis dont mon amie ne connait pas leur stabilité. Là, nous avons fait un grand détour et avons vu une marmotte qui se jouait des pierres et des cailloux.Eboulis

 

Escalade

Ce n'est plus pour nous l'escalade ... Nous nous sommes contentées de regarder les rochers que mon amie et son mari escaladèrent il y a longtemps au LauzetVia-ferrata-et-rochers-d-escalade-au-Lauzet.jpg

Ils y avaient rencontré sur une plateforme un bouquetin qui fut tout aussi surpris qu'eux et il lui fallut quelques minutes avant de prendre la décision de sauter dans le vide plutôt que de prendre la pomme dans la main tendue vers lui.

 

 

Estive

Malgré le retard de la végétation les troupeaux ont gagné la montagne. C'est le début de l'estive.

Je suis passée à côté d'un enclos en rentrant d'une petite randonnée. Mon amie connaît bien cette bergerie et son berger qui emmène ses brebis paître aussi autour du chalet. Après leur passage il ne reste plus rien, le terrain est bien nettoyé. Et c'est ainsi qu'ils montent un peu plus alors que l'été s'avance.Estive

Nous avons rencontré des brebis dimanche et mercredi. Les voici de l'autre côté du torrent. Deux bergers et quelques chiens les surveillent dans ces prairies qui se terminent par un aplomb bordant le torrent pour les ramener si elles s'en approchent de trop près.

Etoiles

Elles sont difficiles à voir les étoiles depuis la terrasse du chalet. A notre arrivée les nuages leur faisaient écran. Mais par les nuits de beau temps les lumières de la vallée sont si nombreuses et si vives et leur lueurs montent si haut qu'elles gènent la contemplation du ciel. Dommage car avec un pull et une des chemises de bucherons qui restent toujours au chalet, on aurait grand plaisir à les regarder !

 

Euphorbes

 Euphorbe petit-cyprès

Les euphorbes petit cyprès sont extrèmement nombreuses dans la prairie autour du chalet. Le premier jour elles étaient accompagnées seulement de plantin et de quelques joubarbes. J'ai eu peur qu'il soit trop tôt pour les autres fleurs. C'était une question d'heures : 48 heures plus tard j'avais l'embarras du choix !

 

 

 

                                                     F comme ....

 

Famille

Je ne serai pas plus indiscrète pour la famille qui passe ses vacances dans ce chalet. Celle que j'ai choisie ne saura pas que je parle d'elle, nous l'avons vue sur les hauteurs de la Roche Robert. Au dessus des chalets qui ouvraient pour la saison estivale, cinq bouquetins paisaient et se reposaient sous les arbres. Merci aux deux personnes qui les avaient repérés grâce à leurs jumelles ! Les miennes sont encore dans un tiroir à la maison, à l'abri des efforts inconsidérés et des accidents de randonnées ...Famille de bouquetins

Mais j'ai enfin la confirmation que l'optique de mon appareil photo est très bonne, on voit même un cabri à côté de sa mère allongée en dessous du grand rocher que l'on ne voyait pas aux jumelles ...

 

Ficaire fausse renoncule

Voici une belle renonculacée dont l'intensité du jaune des fleurs et les feuillages sombres illuminent les prairies humides où elle pousse. Nous avons de la chance, c'est presque partout pourvu que le terrain soit humide, là c'est après le bachat du Puy la Salle.Ficaires dans un bachat

 

 

Flore

J'ai donc craint qu'il soit trop tôt pour voir des fleurs intéressantes. Quelle erreur ! Les prairies étaient multicolores et différentes à chaque étage de la montagne et à chaque exposition. Un festival !Flore.jpg

 

 

Fontaines

Les fontaines des rues de Briançon datent du Moyen-Age. Elles servaient à combattre les incendies et font aujourd'hui partie du patrimoine de la ville. Voici le Fontaine François Ier qui porte le nom du roi de France qui aurait financé sa construction.Fontaine Briançon

Elle alimente la Gargouille qui descend la rue principale.

 

Fortifications

 

Pour protéger la frontière avec l'Italie, un pays lié aux ennemis du royaume français, Vauban fit ériger tout un vaste système de fortifications autour de la ville de Briançon et sur tous les sommets alentour afin de verrouiller le passage. Il sera complété par  Fortifications

ses successeurs. En 2008 cet ensemble a été déclaré patrimoine de l'Humanité. Ceux qui préfèrent l'architecture militaire à la randonnée en montagne peuvent visiter les nombreux forts qui entourent et dominent la ville. A moins de choisir les deux !

 

 

                                                G comme ...

 

Gargouilles, grande et petite

 

Gargouille (petite)

Deux petites canalisations à ciel ouvert, construites au Moyen Age descendent les rues principales de Briançon entre les vénérables maisons aux crépis colorés suivant l'influence italienne. Elles participaient à la lutte contre les incendies. La grande est à l'origine du surnom de la rue principale de Briançon, la Gargouille.

 

 

Générosité

Je ne vais pas développer ce point, mais j'ai souvent pensé à "généreux" et "générosité" pendant mon séjour au chalet.

 

 

Gentiane (printanière)

 

Gentianes (petites)Dauphinoise ou printanière ? Je ne sais pas, je n'ai pas assez bien regardé les feuilles. Mais quel plaisir quand on la trouve enfin au retour de beaux jours. Et j'en ai vu en fin de matinée ce dimanche alors que je croyais devoir me satisfaire des euphorbes, du plantin et des joubarbes ...

 

Goutte de sang

C'est une belle légende que celle de cette plante qui s'appelle aussi Adonis d'été. Chaque goutte du sang d'Adonis tué par un sanglier fut transformée en fleur par la déesse Aphrodite.Goutte de Sang

Nous l'avons trouvée le long du sentier qui descend à La Salle.

 

 

Granges et chalets

Lors de ma première promenade en solitaire j'ai pensé que je pouvais monter légèrement au nord du chalet et qu'ensuite en continuant un peu vers le sud j'allais tomber sur la route. Je n'ai pas trouvé de route par contre je suis arrivée au joli hameau des Grangettes.

 

Grangettes (les)

La vie devait être très organisée dans ces chalets Donc en prenant le sentier bien marqué j'allais la trouver, la route ! Oui, mais ça a été assez long. De quoi décourager les visites fréquentes des propriétaires, car on n'accède pas à ces chalets en voiture. Il faut les laisser sur une plateforme et continuer à pied avec dans les bras ou des brouettes, les bébés, l'épicerie ou les matériaux !

 

 

Graphite

Au début du 21ème siècle le Petit Robert donne pour graphite la définition suivante : "variété naturelle de carbone cristallisé formé de carbone presque pur. Le graphite est employé dans la fabrication des crayons. Electrodes de graphite. Lubrifiant au graphite. Modérateur de neutrons en graphite."

Mais au 19ème et au début du 20ème siècles ce minerai rare qui résulte de la transformation du charbon sous l'effet de pressions et de chaleur provoquées par des intrusions de lave entrait dans la fabrication des obus.

C'est la raison pour laquelle l'exploitation du gisement du Chardonnet, à 2800 mètres d'altitude, dans le massif au dessus du Pont de l'Alpe changea radicalement à partir de 1907. Depuis 1829 cette mine était exploitée artisanalement par des habitants du Monetier qui venaient y travailler tous les jours à pied, dans des conditions exceptionnellement difficiles. En 1907 pour accroître le rendement le site fut électrifié et des baraquement furent construits pour y loger les mineurs. La production passa ainsi de 70 à 2500 tonnes par an.

Cependant le seul gisement de graphite exploité en France fut abandonné en 1930 en raison des grandes difficultés d'accès au site.Graphite - mines

Avant d'arriver au hameau de la Roche Robert un tableau explique très bien tout ça.

On peut atteindre les mines, mais ce jour là notre objectif était le Grand Lac où nous ne sommes pas arrivées, les névés coupaient encore le passage.

 

Gué

GuéNous avons eu un peu de mal, enfin surtout moi, à passer le torrent de la Salle entre Puy Chirouzan et Puy la Salle. Pour des querelles de clocher ou d'autres raisons le gué n'est pas entretenu. Marianne qui a de grandes jambes est passée et m'a aidée à traverser. Puis nous avons choisi parmi les pierres nombreuses sur l'autre rive pour refaire le passage afin que nos copains puissent passer la semaine prochaine ...

 

 

Guisane (la)

C'est le torrent du fond de la vallée. Elle prend sa source au col du Lautaret et se jette dans la Durance en aval de Briançon.

Lorsque nous sommes arrivées ses eaux étaient vives, parfaitement claires, vertes, superbes.Guisane

 

La voici qui traverse le village de la Salle, bordées de vieilles maisons aux balcons de bois.

Huit jours plus tard, elle était devenue laiteuse et opaque. C'est l'effet de la fonte des neiges.

Nous avons eu de la chance, cet effet n'est pas immédiat et nous avons donc vu la Guisane au flot impétueux de printemps et aux eaux transparentes sous le ciel bleu et le soleil.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Celine 25/07/2013 15:13

Pfff... c'est vraiment dommage que nos vacances soient deja bookees pour Septembre, ces articles donnent vriament envie de passer qq jours en montagne! bisous

Pierrette 25/07/2013 15:36



Il faudra que vous refléchissiez bien pour l'été prochain et qu'on reparle de votre envie ...


Bious.



Marianne 25/07/2013 14:12

Passage du gué : la fonte des neiges ayant encore augmenté le débit du torrent entre Puy Chirouzan et Puy La Salle, les copains n'ont pas pu passer à pied sec la semaine suivante, malgré notre
barrage de cailloux. Alors allons-y, les chaussures dans l'eau.

Camille et Pierrette Filippi 25/07/2013 15:38



Parfait, avec les commentaires surtout aussi réactifs, on construit un récit très dynamique et actualisé !



Recherche

Liens