Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 10:45

Aphrodisias 00Aphrodisias est l' étape suivante de notre voyage. Oui, la ville dédiée à Aphrodite, la déesse de l'amour, accompagnée de son fils Cupidon armé d’un arc et d’un carquois … mais pas que ! Aphrodite c’était aussi une sacrée guerrière qui savait manier la hache aussi bien que Cupidon les flèches. Alors doucement avec les fantasmes !
Et Aphrodisias est une des plus belles villes romaines de Carie, région occidentale de la Turquie que le Guide Vert classe *** et encore une belle découverte pour le groupe. Aphrodisias 10
La vie étant ce qu’elle est avec tremblements de terre, conflits et invasions, la ville gréco-romaine a été ensevelie sous des ruines, des aménagements et des bâtiments construits au fils des temps, jusqu’au 20ème siècle. Des colonnes, des chapiteaux sortaient de terre et éveillaient de temps en temps l'intérêt de dessinateurs romantiques à qui l'on doit des vues du site au 19ème siècle, et d'archéologues dont les publications allaient tirer Aphrodisias d'un oubli presque total. Jusqu'à ce qu'un ingénieur français des chemins de fer,  Paul Gaudin, proposa d'entreprendre des fouilles à son compte en 1904. La qualité de ses résultats lui permit d'obtenir des subsides du gouvernement français et de poursuivre ses travaux archéologiques. Un Italien continua les fouilles dans les années 30. Les résultats étaient de plus en plus intéressants. Mais ce n'est qu'après un tremblement de terre qui détruisit une grande partie du village de Geyre construit par dessus le site antique que les autorités turques prirent la décision en 1956 de transplanter le village et d'entreprendre des recherches approfondies, avec des équipes d'archéologues internationaux sous une direction turque.
Des travaux extrèmement intéressants se poursuivent et les espoirs de découvertes  sont immenses. Alors rendez-vous dans 20 ans pour voir les résultats ! Et encore vingt ans plus tard.Aphrodisias 01
Et en attendant suivons Jak qui nous a entraînés sur des sentiers bordés d'incroyables ruines et de sarcophages magnifiques.
Des carrières de marbre d'une exceptionnelle qualité proches de la ville ont favorisé la création d'une école réputée, et d'ateliers dont la production était largement exportée dans les rgions lointaines des empires grecs et romains.
Avec cette matière première de rêve et les artistes sculpteurs qui étaient rassemblés ici la ville s'est dotée de bâtiments uniques.Aphrodisias 02
D'abord le Sébasteion, vaste espace dédié au culte des empereurs romains, il permettait le passage entre un temple et le cardo. L'entre-colonnement des étages était entièrement garni de panneaux sculptés racontant la mythologie et la légende de ces demi-dieux ...Aphrodisias 05
Nous avons aperçu le  le théâtre en longeant l'agora dont ont devine facilement les bassins. Construit au 1er siècle av JC il accueillit ses 10 000 personnes jusqu'à ce qu'un tremblement de terre au 7ème siècle abatte le mur de scène de trois étages. En tombant il engloutit un grand nombre de statues qui font les délices des archéologues !Aphrodisias 03
Ça a de la gueule des colonnes entre les arbres, ces bassins où des fûts de pierre baignent dans l'eau de la nappe phréatique qui affleure !Aphrodisias 04 Tout au bout de l'agora on perçoit les bains d'Hadrien et les salles de gym décorées  de statues de jeunes gens bien musclés.Aphrodisias 07
L'odéon, salle de réunion du conseil de la ville et salle de concert toute de marbre pouvait accueillir un millier de personnes. Il faut imaginer la scène avec ses orateurs à lplace de l'eau ...Aphrodisias 08
Du temple d'Aphrodite converti en basilique chrétienne au 5ème siècle il ne reste que quatorze colonnes cannelées et les soubassements de beaucoup d'autres.Aphrodisias 09
Et quelques centaines de mètres plus loin nous arrivons à un très grand stade qui nous rappelle beaucoup celui de Leptis Magna (faire du tourisme en Lybie a été un bref prililège ...) Immense, c'est l'un des mieux conservés du monde méditerranéen.Aphrodisias 11
Dernière étape dans les monuments d'Aphrodisias, le Tétrapylon, une porte très originale,Aphrodisias 12 détruite au 4ème siècle par un tremblement de terre, que les archéologues ont pu remontée avec les pierres qu'ils ont presque toutes retrouvées sur place. Les sculpturers somptueuses s'offrent à nous presque comme elles s'offraient aux passants des premiers siècles de notre ère.Aphrodisias 13
Nous sommes revenus vers le musée en passant devant une maison byzantine conservée en l'état, Aphrodisias 14
et nous n'avons pas eu assez de temps pour regarder la collection permanente des salles, et encore moins les expositions temporaires sûrement très intéressantes ...Aphrodisias 15
La frise de Julius Zoilos retrace son extraordinaire carrière. Né à Aphrodisias il fut pri comme esclave, passa une grande partie de sa vie à servir les empereurs romains et revint fortuné en 40 av JC dans sa ville natale où il fit construire trois monuments importants dont le premier temple de marbre à Aphrodite.Aphrodisias 16Et parmi les trésors du musée voici Agrippine couronnant son fils Néron, témoignage de l'art des sculpteurs de début de la deuxième moitié du 1er siècle de notre ère. Superbe, non ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

ARLETTE ET JEAN MARIE 12/06/2014 16:10

Nous avons fait ce voyage l'année dernière c'est une pure merveille ainsi que la cappadoce, la Turquie avec la gentillesse de la population nous ont séduits.