Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 21:22

Pamukkale 00Pamukkale a été notre dernière grande étape dans ce voyage de découverte des civilisations antiques turques. 

Pamukkale 01

Pamukkale (Château de coton) c’est d’abord les vasques de travertin qui font cet extraordinaire paysage absolument exceptionnel. Jak n’a pas aimé que je lui dise qu’il n’est pas unique au monde !
Bien sûr les White Terraces de Waimangu dans la région volcanique de Rotorua en Nouvelle Zélande ont disparu la triste nuit du 10 juin 1886, mais il y en a encore dans Yellowstone Park, USA (Mammoth hot Springs) et peut-être bien dans d’autres régions où l’activité volcanique intense continue à produire des eaux calcaires chaudes qui s’écoulent en façonnant des paysages extraordinaires …
Même si cex formations ne sont pas uniques au monde nous n’avons pas boudé notre plaisir à les voir et à marcher tout le long de la falaise d’où s’écoulent les sources dont le débit est maintenant contrôlé pour assurer la meilleure répartition possible du ruissellement et des dépôts de calcaire afin que l’ensemble des bassins gardent leur blancheur. Magnifique !Pamukkale 03
Mais c’est aussi le site d’une ville thermale antique, Hierapolis. Surpris ? Oui, mais c’est parce que nous n’avions pas assez réfléchi : il est évident que les Romains si friands de thermalisme ne pouvaient que fréquenter cet endroit dont ils connaissaient les nombreuses propriétés curatives des eaux . Ils en avaient même fait un des lieux de villégiature les plus fréquentés du bassin méditerranéen. Avec tous les équipements nécessaires à un séjour de qualité.
Jak nous a accompagnés jusqu’au bord de la falaise et nous avons continué, Camille et moi vers le nord.Pamukkale 05
Camille jusqu’au théâtre que des archéologues italiens restaurent  depuis 1957. Ils ont retrouvé la quasi-totalité des éléments du mur de scène construit sous Septime Sévère (193-211) et continuent à les remonter. Au premier niveau (frise en haut de l'article) on voit les décorations des ouvertures, les chapiteaux des colonnes, les statues des divinités et à leurs pieds les panneaux sculptés représentant des scènes de la mythologie d’Apollon et d’Artémis.Hierapolis.jpg
Je suis allée au nord, vers la nécropole à l’extérieur des murs de la ville qui comporte 1200 tombes sur presque deux kilomètres de part et d’autre de la route. Certaines sont entourées de travertin et même un peu enterrées. Elles ont été construites du 2ème siècle av JC jusqu’au 3ème siècle de notre ère. Elles cotoient les bâtiments de la ville ; à côté des thermes du nord voici une tombe tabulaire.Pamukkale 09
Alors que près de l'arc de triomphe et des tours de la porte Domitien (construite par l’architecte Sextus Julius Frontinus) Pamukkale 12on en trouve plusieurs. Une en forme de petit temple, aux murs de pierres régulières, deux pilastres limitent la façade et les dalles du toit reposent sur des frontons et des corniches de pierre ; Pamukkale 11le sarcophage du fondateur reposait derrière la porte et ceux de ses descendants sur des lits funéraires dans les chambres souterraines creusées dans le rocher.


Derrière une au toit rond et une tabulaire, trois époques différentes.Pamukkale 10Etrange, enchevétré entre ces tombes les fondations d’un moulin à huile d’olives sont très lisibles …Pamukkale 13
L’heure avançe, il me faut revenir. Par la rue à colonnade, celle qui traversait la ville du nord au sud, bordée de bâtiments de travertin blanchâtre,Pamukkale 14
en laissant le martyrium de saint Philippe en haut de colline, à l'emplacement de la tombe de l’apôtre crucifié à Hierapolis qui fut un lieu de pèlerinage célèbre et très fréquenté ;
en passant juste au pied du théâtre, le long de l’emplacement du temple d’ApollonPamukkale 04 dont il ne reste que les soubassements et de nombreux fragments de pierres et des jarres.Pamukkale 15 Je suis arrivée trop tard pour visiter le musée aménagé à l’emplacement des principaux thermes antiques reconstitués …
Nous avons fini cette belle journée par un petit bain dans la piscine de l’hôtel et une séance de massages, du bout des orteils jusqu’au crane. Nous sommes endormis dans l'étrange parfum de l’huile d’olive bio utilisée par les masseuses. Finalement ça doit être un produit hydratant pas si cher !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires