Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 09:44

Noel Baba 00Les côtes de Lycie et de Carie où les montagnes du Taurus dégringolent dans des criques aux eaux éblouissantes sous le soleil éclatant me tentent depuis longtemps. Ce ne sera ni en petit bateau ni à pied que nous allons les découvrir, mais en grand bus, et ce ne sera déjà pas si mal !

Nous sommes arrivés hier à Antalya, avons passé la première nuit à Kemer, cité balnéaire réputée, richement pourvue d'un grand nombre de vastes complexes hôteliers aux plages privées avec chaises longues et parasols prêts à accueillir les amateurs de soleil.

Ce n'est pas pour nous qui prenons la route pour Myra où une surprise nous attend : cette cité antique prétend être la ville du père Noël !

Nous ne pensions pas que ce titre que Rovaniemi (excellent souvenir de vacances en Finlande en 1995, bien avant l'invention de l'appareil photo numérique et du blog ...) porte avec fierté pouvait être revendiqué par une ville antique turque.

Et pourtant laquelle le mérite vraiment ?

Un peu d'histoire et quelques légendes nous laissent juges.

Nicolas naquit à Patara, ville voisine, dans une riche famille de commerçants. Il voyagea en Palestine et en Egypte. C'est à ses prières qu'il attribua de ne pas avoir péri au cours d'un naufrage. Il aurait été choisi comme évêque par ses pairs car il serait entré le premier dans l'église récemment construite.

L'église à moitié enterrée et abritée sous une grande toile que nous visitons fut construite au 8ème et un monastère ajouté au 11ème siècle. Elle remplaça celle construite au-dessus du sarcophage de Saint Nicolas au 4ème siècle. Il se trouve avec plusieurs autres, dans un couloir sûrrement le plus abîmé, celui qui est protégé par une grande vitre de la dévotion des nombreux pélerins.

Et pourtant les reliques sont à Bari depuis 1087. Des marins de cette ville profitant du désordre causé par une attaque des Seldjoukides les  dérobèrent. Les reliques disparues et l'islamisation avançant l'église fut abandonnée et tomba en ruines.

Noel Baba 06Noel Baba 09

Mais revenons à Saint Nicolas ! Un miracle et sa générosité l'ont dédié aux enfants.

On lui attribue la resurrection de trois enfants tués par un boucher et mis au saloir ...

On dit aussi qu'il dota des jeunes filles pauvres. Il apprit que l'aînée des trois filles d'un père veuf et pauvre voulait se vendre au marché aux esclaves pour doter la plus jeune. Il décida de donner une bourse à la famille en la jetant dans la cheminée pour éviter ce sacrifice ... Finalement même le passage par la cheminée s'explique !

J'ai lu que doter les jeunes filles pauvres était même pour lui une habitude.

Notre guide, Jak, au beaux cheveux blancs frisés, mais pas bavard du tout, nous attend dans la nef pour la suite de la visite. Et comme il ne se répète pas, il ne faut pas être en retard.Noel Baba 07Le choeur a conservé ses mosaïques de marbres colorés

Noel Baba 04Noel Baba 01

et son synthronon, un ensemble de degrés au fond de l'abside dans les églises paléochrétiennes qu'occupaient les prêtres ou les moines. Au cours de la  "restauration" entreprise par le tsar Nicolas 1er en 1962 la voute a été construite à la place des anciennes coupoles. Heureusement il reste celles du narthex, au nombre de cinq, circulaires et oblongues.Noel Baba 02Enfin Jak nous a seulement dit que les fresques sont en couleurs naturelles. Assez normal pour des peintures si anciennes !Noel Baba 05

Malheureusement pour la plupart d'entre nous il n'a pas conseillé d'aller voir celles du "gynécée" (comme dans les mosquées ?) nord où l'on peut encore voir Jésus donnant la communion ... aux apôtres ? Sans commentaire, passé sous silence.Noel Baba 03Pour être juste il me faut ajouter que je n'ai pas trouvé plus d'informations sur le "net" à propos de ces nombreuses fresques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens