Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 11:38

Sirince 00 - CopieEn attendant l’heure de déjeuner et la grande visite de la cité antique d’Ephèse, nous sommes allés passer la fin de la matinée à Sirince, village perché au milieu de collines plantées de vigne et d’oliviers.Sirince 15 - Copie
Un village béni des dieux qui, pour des maîtres d’ésotérisme, serait sauvé à la fin des temps (tout comme le Pic de Bugarach en France, rappelez-vous !) … « Un endroit où se retirer d’un monde malade et c’est lui qui a débarqué en masse le 21 décembre » pour Sevran Nisanyan, linguiste local.Sirince 01 - Copie
Aujourd’hui c’est calme. Le village semble s’éveiller. Les marchands de vin ouvrent leurs vitrines et s’apprêtent à proposer des dégustations, mais c’est encore tôt. Le glacier pétrit ses crèmes glacées pour les rendre onctueuses après une nuit de frigo. Les marchandes de textiles cousent des dentelles, brodent, tricotent et tressent des couronnes de fleurs fraîches en attendant les clients.Sirince 05 - Copie
Les rues sont nettoyées avec application avec des balais qui sont comme le reste, locaux et bios !Sirince 04 - CopieAu plus gros carrefour du village les marchandes de produits locaux, tous bios, vinaigre de grenade, miel, confiture de résine de conifère, huile d’olive nous invitent à goûter ce qu’elles vendent. Que de parfums différents de ceux auxquels nous sommes habitués !Sirince 06 - Copie
Camille dévalise une boutique de textile où il est écrit en anglais, allemand, français, italien, russe, chinois, japonais, arabe, et encore quelques calligraphies orientales que les prix pratiqués par ce commerçant sont les meilleurs et que le marchandage est inutile. Le village est petit mais déjà bien ouvert au commerce mondial ! Et Camille est ravi de ses achats.Sirince 07 - Copie
Nous avons poursuivi avec Josette notre promenade vers un quartier plus calme. Une dame nous a proposé de visiter l’agencement de sa maison et d’y prendre une boisson. Nous n’avons pas osé accepter, et c’est peut-être dommage.Sirince 03 - Copie
Nous avons préféré traverser un petit pont de bois et aller vers l’église Saint Jean Baptiste dont la masse de pierre domine le quartier aux habitations blanches qui nous rappellent beaucoup celles du nord de la Grèce. Les premiers habitants seraient venus d’Ephèse lorsque la ville a été abandonnée à la suite de l’ensablement du port par le fleuve Méandre, donc d’origine hellénistique. Et jusqu’à la guerre de 1914-1918 ils se sentaient plus proches des Grecs que des Turcs, allant jusqu’à s’engager contre les armées du sultan.Sirince 08 - Copie
En 1924 à la suite du traité d’échange de populations entre la Grèce et la Turquie, tous les habitants d’origine grecque ont dû quitter le pays, et peu à peu ont été remplacés par des Turcs pure souche.Sirince 11 - Copie
Nous passons les dames qui vendent leurs ouvrages à la porte de l’atrium. La porte d’accès à l’église est de marbre blanc sculpté, de part et d’autre des pierres, des parties de colonnes sont stockées. C’est que l’église a subi les outrages du temps : une coupole s’est effondrée, l’autre est partiellement restaurée. Sirince 12 - CopieDes fresques apparaissent encore au fond de niches et au plafond sous lequel des hirondelles ont construit leur nid. Ce sont maintenant les occupantes stables de ce lieu …Sirince 13 - Copie
Nous sommes redescendues après un coup d'oeil sur les toits,Sirince 09 - Copiepar de petites ruelles en forte pentes, des passages couverts,Sirince 10 - Copie  devant de très belles maisons d’hôtes. Les travaux sur certaines indiquent qu’elles vont se multiplier. Sirince 14 - CopiePourvu que le village garde son âme …
La multiplication des visiteurs, ce n’est pas une question d’années ou de mois, aujourd’hui c’est juste une question d’heure : nous avons croisé plusieurs cars qui montaient alors que nous redescendions !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens