Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 19:08

frise12 08 03 309Joindre les deux joyaux que sont les villes de Dinan et Saint Malo par la Rance, voici une agréable façon de se concocter de belles visites !

La halte pour camping-cars de Dinan se trouve sous le viaduc, au-dessus de la Rance : bel endroit proche du port,rd12 08 03 241de son pont gothique, de maisons à pans de bois et du quai d'où partent les bateaux de croisière sur la Rance de la compagnie Corsaire, dont les horaires sont réglés par les marées.rd12 08 03 242C'est à l'office de Tourisme du centre ville qu'il nous a fallu aller chercher nos billets pour le lendemain matin. Nous avons profité de cette traversée de la ville par la visiter à nouveau. La rue du Petit Fort, qui démarre juste en face du petit pont est une bien belle mise en condition, avec toutes les maisons à colombages, l'ancienne tannerie et son grenier à claire-voie et de si nombreuses boutiques de souvenirs de toute sorte qui la bordent. Elle monte jusqu'à la porte  du Jerzual, une des quatre portes ouvertes dans les remparts édifiés au 13ème siècle. Ils ont dû être d'une efficacité exceptionnelle car la cité médiévale est magnifique.rd12 08 03 249Il y a bien ici ou là quelques  bâtiments récents, mais nous les avons à peine vus tellement nous avions de plaisir à voir toutes ces constructions à pans de bois, à poutres sculptées, ornées de personnages, de couleurs diverses,rd12 08 03 956à encorbellement, fleuries, décorées d'oriflammes et d'écussons. Nous profitons du soleil pour flaner et faire quelques achats "made in Bretagne".

Des sculptures à la Giacometti ( je n'ai pas pu retrouver le nom du sculpteur) dansent dans le jardin des Cordeliers,rd12 08 03 258tout près des pinacles de l'abside gothique de l'église Saint Malo.

Du Guesclin, grande figure locale,  aurait souhaité être enseveli dans sa ville natale. Partie de Chateauneuf de Randon (Lozère) sa dépouille fut répartie entre Le Puy, Clermont Ferrand, la basilique royale de Saint Denis. C'est ainsi que seul son coeur arriva à Dinan ... Son nom a été donné à une belle esplanade de l'époque classique, un peu excentrée. Il aurait pu être attribué à une rue médiévale.

Nous sommes redescendus vers le port en admirant la rue du Jerzual qui commençait à retrouver un peu de calme etrd12 08 03 260en nous demandant comment cette ville avait pu sauvegarder tout ce patrimoine médiéval. Force dissuasive des remparts ? Adresse politique des bourgeois et gentilshommes lorsqu'ils jugèrent la situation difficile ? Bonne organisation des pompiers face aux incendies ? Et enfin restaurations impeccables après le bombardement du 2 août 1944 ? Un peu de tout ça sûrement !

Le lendemain nous avons pris le bateau sous un ciel un peu chargé. De Saint Malo à Dinan, sur une toute petite partie du canal d'Ille et Rance qui relie Rennes et Saint Malo, puis le réseau des canaux bretons vers Nantes, Lorient et Brest. Pas loin de 500 km de canaux creusés et de rivières aménagés afin de déjouer les blocus anglais. Presque la grande aventure à portée de main !

Trêve de rêveries, revenons à notre mini-croisière qui nous a pris quand même toute la matinée. Jusqu'à l'écluse du Chatelier l'eau est douce, que les tourbières traversées brunissent. Les berges sont bordées de roselières où nichent mouettes, hérons, foulques, goélands et  cormorans qu'on croirait crucifiés : ils font sécher leurs ailes dont le plumage n'est pas imperméable, et ça va bien les occuper aujourd'hui car il pleut.

rd12 08 03 282rd12 08 03 275

Il y a aussi quelques "montagnes" (Mont Garrot 72 mètres) et collines sur les rives de la Rance. Pendant longtemps il a fallu aller jusqu'au viaduc de Dinan pour traverser ce fleuve, mais depuis la deuxième moitié du 20ème siècle plusieurs ponts vers l'aval évitent ce détour.

rd12 08 03 285Sur la rive il y a quelques carrelets. Je croyais que c'était seulement sur les côtes atlantiques que l'on en trouvait ! Et aussi de petits ports, des moulins à marée tels le moulin de Rochefort, maison particulière ou le moulin du Prat rénové et muséifié.

rd12 08 03 288rd12 08 03 975

Le bassin de Taden est immense, c'est le plus large de la Rance canalisée.rd12 08 03 976

Je pensais que nous verrions plein de malouinières, ces belles résidences que les riches marchands s'étaient fait construire pour oublier de temps en temps leur vie trépidente à Saint Malo. Mais non, nous en avons juste aperçu une perchée sur une colline avec une prairie qui descendait doucement jusqu'au bord de la falaise.rd12 08 03 308A midi le soleil brille, les ports succèdent aux ports, des cales témoignent de l'activité portuaire passée : les bateaux transportaient du bois et de la toile à voiles. Des terre-novas partaient d'ici pour des saisons de pêche en Amérique du Nord.

rd12 08 03 993rd12 08 03 988

L'estuaire s'élargit de plus en plus jusqu'au barrage de l'usine marémotrice de la Rance où nous devons attendre longtemps avant que les portes s'ouvrent.En face de nous, au loin Saint Malo précédé de la tour Solidor, qui veille sur la baie depuis 1382.rd12-07-08-1001.jpgQuelques siècles plus tard Vauban installa sur les îlots devant la ville des fortifications d'où les Anglais étaient repoussés.rd12 08 03 998Nous avons fait une toute petite escale à Dinard (où il nous faudra revenir pour une visite moins rapide que celle que nous avons faite il y a vingt ans)rd12 08 03 1003avant d'arriver enfin à Saint Malo où nous accostons sur les quais de la ville close.rd12-07-08-1002.jpgUn peu de rêve avant de rentrer dans la ville très fréquentée par les touristes au mois d'août. La cité malouine qui a essayé d'être indépendante, ni française ni bretonne, a été le berceau de tant de marins qui ont couru les mers, participé à la découverte du monde, enrichi le roi en même temps qu'eux-mêmes qu'elle est aussi le creusé de beaucoup de légendes de voyages, de conquêtes et d'autres qui font froid dans le dos.

Après avoir enfin déjeuné de galettes nous avons remonté la rue Broussais jusqu'à la cathédrale Saint Vincentrd12 08 03 329La reconstruction de sa flèche néo-gothique en 1971 a marqué la fin des travaux de restauration de la cité historique, après les terribles bombardements alliés et allemands d'août 1944.

Dans la nef la dépouille de l'explorateur  Jacques Cartier repose à côté de celle de Duguay Trouin, corsaire du roi.

La visite de l''hôtel d'Asfeld construit entre 1724 et 1730 par François Auguste Magon de La Lande est l'occasion d'apprendre beaucoup sur la vie des corsaires et celle du commerce de Saint Malo. La visite des caves guidée par le propriétaire de cet hôtel particulier est passionnante.

Nous avons fait une petite promenade sur les remparts, rendu hommage à Duguay Trouin,rd12 08 03 340avant de quitter la ville en bus pour revenir jusqu'à Dinan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens