Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 12:24

Miraflores 00

Burgos (deux étoiles au guide Michelin) rassemble un riche patrimoine : la cathédrale, le monastère royal de las Huelgas et la chartreuse de Miraflores située à l'extérieur de la ville et par laquelle nous allons commencer notre visite.

Cette chartreuse a été construite à partir de 1454 sur l'ordre de leurs majestés le roi Jean II et son épouse Isabelle de Portugal pour recevoir leurs dépouilles.

Miraflores 12800px-Burgos - Cartuja de Miraflores - Tumba de Juan II de

Les travaux menés par Jean puis Simon de Cologne n'ont été terminés qu'en 1498.

Entretemps le roi était mort en 1454 et la reine en 1496 ... Quoi qu'il en soit, leurs tombes, leurs gisants et un foisonnement de statuettes sont bien là.

Miraflores 01La chartreuse est d'une sobriété surprenante. De hautes fenêtres gothiques et des pinacles au sommet des discrets  contreforts sont les seuls signes extérieurs de son statut de chapelle funéraire royale.Miraflores 02La première enceinte franchie, la porte ogivale plateresque (aussi nommé gothique isabélin) dont le tympan représente une piéta est surmontée des armoiries géantes du royaume de Castille et Léon à gauche et de celles personnelles de Jean II à droite.

Une fois franchi l'atrium de l'église le contraste est grand. La nef est cachée par les clôtures successives qui déterminent les espaces, mais la voute se livre à notre surprise : haute, longue, cloutée de clefs dorées et tout au fond brodée  de festons.Miraflores 03Sur l'un des murs de la salle des fidèles où nous sommes un superbe triptyque anonyme, de l'école flamande de Roger van der Weyden (après avoir vu le portrait d'Isabelle de Portugal cliquez sur "voir les autres oeuvres" pour arriver à quelques portraits supplémentaires) représente trois scènes de la Passion du Christ.Miraflores 04Nous avons franchi la porte du choeur des Frères, celle du choeur des Pères pour arriver enfin au choeur véritable du sanctuaire.

C'est un éblouissement gothique flamboyant ! Par quoi commencer ? Par la sépulture royale ?Miraflores 07Nous manquons de hauteur pour saisir toute la richesse de cette étoile allongée où reposent les gisants des deux souverains, côte à côte ou presque. Sculptés par Gil de Siloé les souverains sont accompagnés des évangélistes, de saints, et sur les côtés par la très célèbre Vierge allaitant, des figures de l'ancien testament,

Miraflores 11Miraflores 10les vertus théologales (foi, espérance et charité) et cardinales (courage, tempérance, courage et justice) et beaucoup d'autres, les niches latérales foisonnent de figures.

Il n'y a pas que les dimensions du retable gothique qui sont impressionnantes, il y a aussi toutes les scènes que Gil de Siloé y a réunies en une trentaine de tableaux peints par Diego de la Cruz !Miraflores 08Au centre de la grande roue des anges le Christ crucifié est soutenu, de part et d'autre des bras de la croix par Dieu le Père à gauche et le Saint Esprit à droite exceptionnellement représenté en tout jeune homme couronné ... Il y a trop de personnages et de scènes pour que je tente de les nommer. A l'entrée un livret est remis aux visiteurs pour les aider à reconnaître tout ce monde !Miraflores 06

Enfin Gil de Siloé a aussi réalisé les sculptures de la tombe de l'infant Alphonse, fils de Jean II et Isabelle de Portugal.

Un petit musée présente quelques pièces de grande valeur parmi lesquelles je préfère l'Annonciation de Pedro Berruguete (1450-1503).Miraflores 09Ce peintre castillan qui travailla en Flandres puis en Italie avant de revenir en Castille a su réunir toutes les influences novatrices recueillies au cours de ses voyages. Il  faut remarquer dans ce tableau sa maîtrise de la perspective, la qualité de la lumière et le soin apporté aux détails (vêtements, transparence du vase ...)

OK, tout ça c'est du gothique flamboyant, mais c'est intéressant aussi, non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens