Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 16:32

17 03 frise 060 17 Mars 2010

Oh, la belle ville qu'est La Orotava ! Ses clochers emblématiques qui s'offrent immédiatement aux regards du passant

rd10 03 17 020

ses murs blancs et ses toits "en pagode" aux pointes légèrement recourbées, qui s'étendent à ses pieds depuis la Plaza de la Constitucion,

rd10 03 17 027

ses patios conservés tels qu'ils furent conçus il y a quleques centaines d'années,

rd10 03 17 047

ou reconvertis en salle de restaurant ou en salle de lecture à la bibliothèque municipale

rd10 03 17 155

ses rues pentues qui descendent vers l'église

rd10 03 17 062

parcourues par des groupes compacts de visiteurs ou quelques religieuses en habit de bure sous le chaud soleil,

rd10 03 17 152

bordées de belles maisons à balcons de bois pluricentenaires, (ceux du haut !)

rd10 03 17 050

et d'hôtels particuliers aux façades très fermées, qui arborent fièrement des blasons de pierre

rd10 03 17 175

et même par quelques bâtiments Art Nouveau qui finalement fut universel ! vaut bien quelques heures de flanerie.

rd10 03 17 151

Quelques musées (dont celui d'artisanat latino-américain) témoignent du passé de ville-étape entre l'Espagne et ses colonies d'Amérique du Sud, totalement façonnée par les deux cultures. Après la conquête de l'île par les Espagnols quasiment simultanée à la découverte de L'amérique,en 1496 l'aristocratie insulaire s'installât à La Orotava et dans sa plaine, partie la plus riche et la plus fertile de Ténérife. La canne à sucre en assura la prospérité au 16ème siècle, la vigne au 17ème (le vin produit aurait été chanté par Shakespeare dans ses oeuvres), et aujourd'hui c'est la banane qui a pris la première place des productions locales.

rd10 03 17 062

Déjà, la Semaine Sainte est en préparation et nombreuses sont les églises fermées. Heureusement pour nous, pas celle  de l'Immaculée Conception, joyau de l'architecture baroque locale ; mais ça ne saurait tarder, la Croix est déjà descendue en prévision des processions qui vont parcourir la ville dès demain soir.

rd10 03 17 172

La ville possède encore une dizaine de moulins à eau, étranges constructions très "mastoc" qui semblent recevoir l'eau par le haut. Celui dans lequel nous entrons est en production : le meunier balaie la fine poussière qui s'échappe de la meule où un mélange de céréales typique de Ténérife est transformé en farine.

rd10 03 17 058

De splendides jardins nous tentent mais le jardin botanique  foisonnant est fermé par de grosses grilles et des portes cadenassées. Dommage, nous devons nous contenter de quelques beaux spécimens qui ornent les massifs de la  Plaza del Ayuntamento. Encore un coup d'oeil vers le nord, l'Atlantique, et Puerto de la Cruz que nous n'aurons pas le temps d'aller voir ...

rd10 03 17 060

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette - dans Voyages familiaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens