Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:18

Aguilar 00Lorsque nous sommes arrivés à Aguilar il neigeait ... Finalement la personne du musée de Burgos ne plaisantait pas, la neige a mis 48 heures pour arriver. Et nous sommes le 29 avril !

Nous avons décidé de nous arrêter ici jusqu'à ce que le mauvais temps passe. Aguilar est une petite ville avec tous les commerces et les sourires dont nous avons besoin pour attendre le retour de conditions plus agréables au pied de la Cordillère Cantabrie.

Pas question de se garer à l'intérieur des murs de la ville, les camping-cars ne passent pas les portes médiévales fortifiées.Aguila 04C'est à l'extérieur, à côté du collège que nous avons trouvé l'air de services. La campagne commence tout de suite après, ponctuée de rochers de grés rose. Sur la route vers la ville les restes de l'église romane Saint André ont été transportés du sommet de la colline, où elle faisait partie d'un monastère du 12ème siècle détruit et reconstitués à l'échelle 1. Chevet en cul de four, chapiteaux sculptés et après un espace vide de la longueur de la nef la porte décorée de billettes et de chevrons est superbe. C'est curieux et émouvant.Aguila 01Il faut traverser la rivière Pisuerga sur le pont médiéval del Portazgo, et la muraille de la même époque par une porte  à redécorée au temps de l'art baroque.Aguila 02Nous sommes alorsAguilar 05 rapidement arrivés sur la plaza de España entourée de maisons dont une partie est de tradition castillane alors que les autres, avec leurs pans de bois ressemblent aux maisons des pêcheurs de Cantabrie.Aguilar 06Des maisons nobiliaires en grosses pierres de taille portent avec beaucoup de fierté au-dessus de la fenêtre centrale du premier étage les blasons des familles auxquelles elles ont appartenu.Aguila 03A ce moment là les faucilles semblaient être des indices de richesse (cf la frise), elles se portaient bien avec les fleurs de lis !

Nous avons fait quelques courses, mangé dans un restau sympa où la télévision montrait beaucoup de photos sur la surprenante tempête de neige. Les remparts d'Avila entièrement sous la neige nous faisaient apprécier d'être à Aguilar ! Que je serai bien avec les grosses chaussettes de laine de cocooning que je viens d'acheter pour jouer aux dames dans le camping-car !

Mardi matin le temps s'est un peu levé. Nous avons fait un tour au marché où nous avons vu des cerises si chères que personne ne voulait y goûter malgré l'invitation du marchand, puis au tout nouvel office de tourisme construit au bord de la rivière, au-dessus de fondations du rempart d'origine de la ville pour avoir une carte de la route de l'Art Roman dont nous regarderons quelques fleurons avant de nous diriger vers Alta mira qui sera, venons-nous de décider, le point final de ce périple en Espagne.

Nous sommes revenus un peu au sud jusqu'à Santa Maria de Mave. L'église de grés rouge fait partie d'un monastère converti en hôtel fermé. Nous en avons fait le tour extérieur.Aguilar 10Les trois absides en cul-de-four correspondent aux trois nefs,  la charpente est soutenue par des modillons et une frise de feuillages et de dessins géométriques souligne les toits.

Aguilar 11Aguilar 12

 

Pour visiter la petite église rupestre d'Olleros de Pisuerga il faut trouver le patron du restaurant-bureau de tabac-bistrot qui détient la clef et qui confie sa boutique à sa femme de confiance pour nous accompagner.Aguilar 13

L'église a été taillée dans le grés rouge et veiné de jaune au 12ème siècle, à la place d'un ermitage. Une entrée abritée a été ajoutée quelques siècles plus tard.Aguilar 14C'est depuis la tribune on a une vue est la meilleure du plan d'ensemble de cette curieuse église.

Dernier arrêt à Cervatos où une très belle église romane domine le village.Aguilar 15La porte est une merveille d'abstraction, entrelacs et dentellesAguilar 16avec cependant des animaux qui occupent les chapiteaux, et quelques personnages sur les côtés de la porte.

Les modillons sont superbes, et j'aime tout particulièrement le joueur de lyre. Quant à la Vierge à l'enfant sur le côté gauche de la porte, elle semble très primitive.

Aguilar 19Aguilar 18

Pas une explication ni dans ma documentation, ni dans les environs. Juste un papier où figure un numéro de téléphone à appeler si l'on veut visiter. Mais comment téléphoner alors que j'ai déjà tellement de mal à m'exprimer de visu ? Il me faudra prendre des cours d'espagnol dès que possible ...

Mais pas besoin de cours pour parier que les personnages de part et d'autre de cette fenêtre sont la représentation d'un des péchés capitaux : la luxure !Aguilar 17Que pensez-vous des archivoltes de la fenêtre ? Vous n'avez pas vu et n'avez d'yeux que pour les personnages ? Oh !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens