Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 16:10

rio Cidacos 00Le petit déjeuner a fini un peu plus tard que prévu car nous avons essayé de manger la torta aux lardons achetée à Ujue dans une boutique de produits de haute qualité. Il faut être né dans la campagne de Navarre il y a bien longtemps, avoir connu cette brioche dans sa petite enfance et garder le souvenir du sourire tendre de sa maman lorsqu'elle la servait pour trouver ça bon ! Mais moi qui ne remplis pas les conditions nécessaires, je n'arrive pas à avaler ces très petits morceaux de lards raides comme du carton !

Nous avons fini par laisser Tudela à sa préparation de la Fête des Légumes de la semaine prochaine et avons pris la direction de l'ouest, vers Burgos mais en passant par Soria. Et nous voici enfin dans la région de la Rioja le long de l'Ebre. Des vignes bien sûr, des champs d'artichauts et d'asperges puis des vergers d'amandiers, d'oliviers de pêchers.

Finalement nous avons préféré les eaux de la Rioja à ses vins et avons traversé une réserve de la biosphère où des vautours tournoyaient dans le ciel ciel, suivi le cours du Río Cidacos par une vallée étroite encaissée dans des montagnes de grès rouge où sont creusées des volières et des maisons troglodytesrio Cidacos 01

jusqu'au petit village d' Arnedillo et son important centre thermal. Une station thermale aussi perdue dans les montagnes presque arides, c'est surprenant !rio Cidacos 03Si les habitants ont abandonné leurs champs en terrasses où il ne restent plus que des oliveraies, c'est peut-être qu'ils ont préféré devenir soignants thermalistes ...

La municipalité a fait ce qu'il fallait pour retenir les passants : une belle aire pour camping-cars a été aménagée au-dessus du village où nous avons trouvé tout l'équipement nécessaire. Nous y avons passé une nuit pour 10 € : parfait !rio Cidacos 04Avec une vue superbe sur la montagne traversée par une ancienne voie caravanière qui disparaît à un col proche du pic qui domine le village. Belle rando possible par là !rio Cidacos 08

Dimanche après-midi dans le village, autour des bassins où l'eau sourd à 50° ; c'est bon pour une suisson à basse température des nombreux baigneurs qui s'y prélassent. Nombreux sont les citadins qui viennent passer leur dimanche ici.rio Cidacos 05J'ai attendu la fraîcheur du lundi matin pour monter vers "el pico con la cruz", voir le village de tout là-haut depuis les deux fermes abandonnées,

rio Cidacos 06au milieu desquelles le grand cercle empierré d'une aire de battage est encore bien visible. Je ne suis pas montée jusqu'à la croix, il m'aurait fallu escalader les derniers mètres, un peu trop à pic sur la vallée.rio Cidacos 07

Je suis redescendue par les oliveraies de l'autre côté du ravin pour voir ce qu'ont fait les riverains : creusés dans le grès des bâtiments agricoles, des maisons, et des jardins qui escaladent les pentes en-dessous de l'aire de camping-cars.

Voici deux jours sans église, qu'elle soit romane ou baroque churrigueresque ! C'est pas mal de temps en temps !

Nous sommes repartis vers l'ouest ent traversant la Sierra de la Ballenera par une belle route de montagne avec lacets et vue plongeante sur la gorge du Rio Cidacos jusqu'à ce que l'on atteigne au sommet la limite de la région de Castilla i Leone. La vitesse y est limitée à 30 km/heure en raison de son étroitesse et de l'état du revêtement. Prudence et klaxon !

Nous sommes redescendus au fond d'un vallon où nous avons retrouvé le rio Cidacos. des peupliers au feuillage rose-oranger borde le ruisseau : le printemps vient juste d'arriver ici.rio Cidacos 09

Un pont roman à trois arches dont l'origine est attribuée aux Romains voisine une étrange église marquée par de nombreuses époques. La dernière doit être celle du toit d'une coupole qui ressemble à celui d'une pagode chinoise. Sur une colline un clocher roman solitaire nous fait penser à une histoire assez compliquée.

rio Cidacos 10

Des panneaux nous informaient qu'à Villar del Rio quelque chose se passait ... Nous ne lisons pas assez vite pour savoir quoi ! Un pont était coupé et il fallait faire un détour dans la montagne ... Et quelle montagne : un pays de dinosaures !rio Cidacos 11En voici un dont la tête et le long cou depassent juste la colline et aucun de nos guides n'en font état ! A vrai dire nous ne tenons pas trop à aller voir les traces qu'il a laissées.

Nous avons fait des kilomètres dans des montagnes qui nous ont semblé d'autant plus hivernales que les villages y étaient à moitié en ruines.rio Cidacos 12A Villar de Maya l'église est très mal en point, mais le fronton de pelote basque à côté semble en meilleur état. Même chose un peu plus loin à Santa Cecilia.

Ce n'est pas la première fois que nous traversons toute une région avec tant de ruines, et ça nous pose questions : remontent-elles à la guerre civile de 1936 ? Sont-elles dues à l'exode rural vers des villes ou des pays plus accueillants ? Le niveau de vie des héritiers ne permet-il pas l'entretien des maisons des parents décédés ? Les touristes du nord de l'Europe ne sont -ils pas intéressés par le rachat de ces vieilles pierres trop éloignées de chez eux ? Quelle(s) qu'en soi(en)t la(es) raison(s), c'est très triste de laisser perrir ainsi un patrimoine historique et ethnologique.

Nous avons un coup de blues, et lorsque nous rattrapons la route SO 615 un peu avant le col de Oncala (1454 mètres) ça continue car nous avons un vrai paysage de montagne à peine débarrassée de l'hiver.

Encore quelques tours de roues et nous arrivons dans des villages vivants. Avec de nombreux souvenirs du passé vieux de 200 millions d'années avec un dinosaure-parc vers Garray et ses espèces différentesrio Cidacos 13

et un autre de seulement 4000 ans à Numance, ville fondée à l'âge de bronze et qui résista longtemps aux Romains.

Et nous sommes enfin arrivés à Soria où le soleil brille, le vent est calme et les gens portent des chemisettes !rio Cidacos 14

Quitter les grandes routes en traversant la montagne expose à des situations inattendues telles que des rigueurs climatiques !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Camping-car
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens