Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 18:51

Silos 00Sur la route de Burgos, après avoir quitté Soria, il nous faut faire un petit détour pour aller visiter le monastère de santo Domingo de Silos ! Pour deux bonnes raisons, il est très beau ce monastère bénédictin et le chant grégorien qui y est chanté lors des diffférentes prières de la journée aurait valu à la communauté de moines qui l'occupe de figurer au hit-parade anglais dans les années 1990 (guide lonely planet) ...

Au 11ème siècle l'évêque Dominique de Silos fait restaurer une abbaye wisigothique du 7ème siècle. Les nombreux bâtiments romans ont subi des remaniements au cours des siècles, une grande église néo-baroque (? pourtant plutôt austère et nue) fut construite, mais le cloître a toujours dû être considéré comme une oeuvre d'art rare, ce qui l'aurait protégée des rénovateurs. L'abbaye fut abandonnée en 1835 en raison de la sécularisation des biens de l'église, mais en 1880 elle fut choisie comme refuge par un groupe de moines bénédictins de Ligugé (Poitou). La nouvelle communauté entra alors dans la congrégation de Solesme, d'où les chants ...Silos 01Et quand on voit l'harmonie du cloître on peut comprendre leur choix ! Ils y ont planté un cyprès à leur arrivée, qui ajoute un "jet d'ombre et de rêve" aux symboles de spiritualité de cet endroit.

L'harmonie et la parfaite symétrie du cloître avec ses deux étages de galeries laisse admiratif ! Nous avançons sans ouvrir nos guides pour nous imprégner de toute cette beauté. Silos 02 Et quand enfin nous pouvons commencer à regarder les détails le sentiment de perfection ne fait qu'augmenter. Le nez en l'air et voici des plafonds à caissons peints tout au long de la galerie sur laquelle s'ouvre la salle capitulaire. nous prenons le dépliant qui liste les thèmes des 64 chapiteaux !

Bestiaire fantastique : des oiseaux, flamants, aigles, des animaux fantastiques ou non, lions, gazelles, singes, des harpies entourés de beaucoup de feuillages et quelques scènes historiées, ont été exécutés avec un un raffinement extrème.

Silos 04Silos 03

Toutes les lignes sont des courbes gracieuses, la pierre est profondément travaillée. Mais dans la troisième galerie voici que le style change, que les formes deviennent plus rondes ... Guide vert, aide nous ! Le cloître si homogène a été construit tout au long d'une centaine d'années. Les chercheurs ont trouvé la "patte" de trois maîtres et ceci est particulièrement visible sur les tableaux des piliers d'angle.

Le premier maître de la fin du 11ème siècle est ainsi décrit par notre guide "le plus original, utilise le dessin linéaire, les attitudes hiératiques et donne la prépondérance au symbole sur le réalisme".

Lui est attribuée une très grande partie des sculptures. Et voici un par un les tableaux d'angle qui donne une impression de modernisme incroyable. Silos 06

L'Ascension ;Silos 07

la Pentecôte avec la descente du saint Esprit ;

Silos 08la Descente de la Croix surmontée de la lune et du soleil qui vont se cacher derrière un voile ;Silos 09

la Mise au tombeau et la Résurrection ;Silos 10

l'incrédulité de Saint Thomas (que les pieds sont beaux, si fins et justement tournés, et le bas des toges, les plis plus ou moins ouverts ...) ;Silos 11l'Apparition des disciples d'Emmaüs (là en plus des pieds, des toges, de leurs mouvements il y a ceux des corps qui se tournent, qui avancent ...) ;

Silos 05le deuxième maître serait l'auteur de sculptures de chapiteaux, aucune scène d'angle ne lui est attribuée ;

et le dernier angle est celui attribué au troisième maître qui aurait réalisé ses travaux au 12ème siècle ;

Silos 12superbe Annonciation et Couronnement de la Vierge ;Silos 13le dernier tableau représente la généalogie du Christ, l'Arbre de Jessé.

En faisant notre tour nous sommes passés devant unensemble de quatre colonnes torses, unique exemple dans ce cloître.Silos 14

Nous n'avons pas accès aux galeries supérieures dont les chpiteaux sont moins richement travaillés. Par contre les flèches de sortie nous conduisent dans un musée où sont exposés de très anciennes pièces ; le calice de saint Dominique, des reliquaires, et un manuscrit de rite mozarabe (10ème siècle) aux dessins très typés.Silos 17

Silos 15En attendant les vêpres de 19 heures nous nous sommes promenés dans le village aux maisons blasonnées. Le monastère attirait de grandes familles (à moins que certains moines aient eu la possibilité de vivre à l'extérieur du monastère comme ce fut le cas pendant une période en France ?).

Sur la grand place nous avons rencontré un couple de Français à la recherche de monuments romans. Nous partageons nos découvertes, et discutons de tout et de rien. Nous exprimons notre surprise de voir les routes si fluides, si vides. Ils connaissent bien les Espagnols et l'Espagne depuis longtemps et nous assurent que si les routes sont ainsi c'est en raison de la crise. Les gens n'ont pas d'argent pour acheter ni carburant pour leurs voitures, ni pour autres choses. Pas d'achats, pas de marchandises à transporter, donc pas de camions !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Belles romanes et autres
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens