Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 06:15

 

festival 2013

C'est dans la rubrique "révélations de futurs grands interprètes" qu'il faudra mettre le concert de

Yuki Kondo qui a joué les oeuvres suivantes

- de Mozart :

   Rondo en ré majeur KV 485

   Sonate en si bémol majeur KV 281

   Sonate en ut majeur KV 309

   Variations en si bémol majeur KV 500

   Sonate en ré majeur KV 576,

- de Fazil Say, un de nos pianistes favoris, la Fantaisie jazz sur le thème de la Marche turque de Mozart.

Et pour finir, en bis et en clin d'oeil nous avons eu l'original !

 

Le public a beaucoup aimé le jeu, les manières nippones de cette jeune artiste détentrice de diplômes prestigieux obtenus tant au Japon (Université nationale de Tokyo pour les Beaux Arts et la Musique, 1ers prix du Concours de Mozart au Japon et du Concours des Arts de Tokyo) qu'en Europe (1ers prix du Concours international Teresa Llacuna et du Concours international de Brest) ... Saoû 4

Fluidité du jeu, technique impeccable et mémoire sans défaillance (pas de partition sur le pupitre pendant tout le concert et pourtant comme l'avait dit l'empereur Joseph II, il y a tant de notes dans les compositions de Mozart !) sont quelques unes de ses qualités.

A la fin du concert Henry Fuoc a appelé Teresa Llacuna, pianiste de renommée internationale d'origine catalane et fondatrice du concours qui porte son nom pour rejoindre sur scène Yuki Konda, lauréate de 2012Saoû 6

qu'elle a félicitée affectueusement.

En sortant j'ai entendu nos auditeurs les plus avertis parler de "rare interprétation mozartienne", de "toucher mozartien", "d'exceptionnelle interprète mozartienne". Peut-on rêver de critiques plus positives ?

Voici une image prise au cours de la "garden-party" offerte par Véolia, mécène du jourSaoû 7

dans le jardin d'Anne et Henry Fuoc qui entourent Yuki, et moi à leur côté à la demande d'Henry.

 

Ce soir nous avons découvert une interprète, demain soir ce seront des compositions inconnues que Philippe Bernold et ses amis nous feront découvrir à l'espace culturel de Dieulefit. A jeudi soir !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires