Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 21:45

Le programme est impressionnant que vont nous faire entendre les Chœur & Orchestre  de Sciences Po
festival 2013avec Branislava Strizak à la direction
et Isabelle Fallot - mezzo

Jugez-en !

 

Rondo en mi bémol KV 371

Plaisanterie musicale KV 522

        en quatre mouvements

Symphonie n° 12 en sol majeur KV 110

         en quatre mouvements

Andante grazioso de l'opéra Ascanio in Alba KV 111


    et des airs et chœurs tirés d'opéras de Mozart 

 Ascanio in Alba KV 111

 Lucio Silla KV 135

                                                  Idomeneo KV 366

                                                  Don Giovani KV 527

                                                  Cosi fan tutte KV 588

A part les deux dernières ce sont des oeuvres qui n'ont jamais été jouées durant les 23 précédents festivals, et ailleurs rarement. Ne pas croire la personne qui nous a dit que le concert ne durerait qu'une heure et quart !

En attendant 18 heures les artistes-étudiants de Sciences Po s'accordent un moment de détente dans la prairierd 06 22 21

que l'on longe avant d'arriver à la surprenante Auberge des Dauphins, réplique du Trianon que le Département a sorti de ses ruines.rd 06 22 22Les auditeurs ont traversé le village appuyé aux falaises du synclinal que le soleil de fin de journée éclaire d'une douce lumièrerd 06 22 20avant de prendre la route de la Forêt qui les conduit au lieu traditionnel du grand concert sous les platanes de l'esplanade.rd 06 22 24M. André Sordet, président de Saoû chante Mozart et Mme Anne-Marie Rème-Pic, vice-présidente du Conseil général de la Drôme après quelques mots d'accueilrd 06 22 27 laissent place à l'orchestre et son chef, Branislava Strizak co-fondatrice en 2000 de cette formation et du choeur.

L'orchestre de Sciences Po comprend une cinquantaine de musiciens déjà dispersés dans le monde, en stage ou dans leur famille, alors le concerto pour cor KV 371 a été arrangé, comme on le pratiquait fréquemment au 18ème siècle en remplaçant sans souci le cor par un violoncelle dont Axel de Jenlis joue depuis presque toujours avec brio.rd 06 22 23(son cursus est impressionnant et il n'a que 24 ans).

Encore arrangée la plaisanterie musicale KV 522 composée pour un sextuor et exécutée ce soir par un quintet qui se moque assez férocement des travers des musiciens de la fin du 18ème siècle ...rd 06 22 26

Les choristes sont entrés sur scène pour les choeurs d'Ascanio in Alba, opéra dont, j'ose le dire, j'ignorais tout jusqu'à ce que je lise son titre sur le programme.rd 06 22 28

Les oeuvres sont menées avec vivacité et allégresse. C'est superbe.

Les choeurs se suivent jusqu'à l'arrivée d'Isabelle Fallot, soprano bien connue et appréciée du public du festival qui interprète un aria d'Idomeneo et un duo avec Paul Le Calvé, basse du choeur de Sciences Po. Bravo !rd 06 22 29Les découvertes du jour se terminent par Il sogno di Scipione et le concert se poursuit par des choeurs de Don Giovanni et Cosi fan tutte.rd 06 22 25

La chef a mené tout ce répertoire avec feu et tous les interprètes l'ont suivi avec un enthousiame et un bonheur évidents.

Voici un festival qui commence dans la joie !

Et pour le moment un concert qui finit par le traditionnel buffet drômois offert par le Conseil général au cours duquel on échange quelques mots et des impressions :

rd 06 22 35

rd 06 22 31les étudiants heureux d'avoir découvert ce petit coin de Drôme dissimulé derrière les barres rocheuses d'un synclinal et le public qu'il accueille, et nous des jeunes gens qui complètent quelques heures par semaine leur études pour apprendre avec passion un répertoire presque inconnu, spécialement pour ce public.rd 06 22 32Une délégation amicale les a raccompagnés jusqu'au domaine où ils allaient passer la nuit, et les a laissés échanger des toasts à leurs succès et ... à leur avenir ?

rd 06 22 33Etienne m'a alors demandé ce que ça me faisait qu'un festival aussi exigeant que le nôtre commence par deux groupes de musiciens amateurs ? Il chante lui-même dans Syracuse, groupe choral d'amateurs que nous avons entendu plusieurs fois au cours de concerts du festival. Ce que j'en pense ? Eh bien, que ces groupes soient local comme La Tarentelle ou "hétérogène et international" comme le Choeur et l'Orchestre de Sciences Po ça me va parfaitement puisqu'ils chantent et jouent avec enthousiasme et passion cette musique qu'ils ont acceptée de nous donner à entendre. Techniquement je n'y connais rien, mais il y a la musique et les interprétations qui m'ennuient et celles qui me ravissent. Ce soir je suis ravie !

Un dernier mot pour les écogardes que je tiens à remercier pour les photos qu'ils m'ont prises depuis la terrasse du Pavillon. Peut-être que l'année prochaine il y aura moins d'arbres entre la scène qui change régulièrement de place et cette terrasse ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires