Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 21:14

Jeudi 21 Juillet 2011

"Nous avons tutoyé Dieu ce soir " a dit Pierre Fayolle, Directeur des éditions du Dauphiné Libéré en Drôme et en Ardèche au moment des discours du cocktail d'après concert, ce soir ...

Tain-038.jpgNous avions encore aux oreilles l'éclat des dernières mesures du Requiem en ut mineur que Michael Haydn composa pour les funérailles de l'Archevêque Schrattenbach en 1771, qui accompagna celles de Joseph Haydn et aurait été chanté lors des obsèques de Mozart.

Une grande force spirituelle habite cette musique d'abord sombre et tragique puis éclatante ...

Nous avions d'abord entendu les Vêpres du dimanche, KV 321 de Mozart, musique très énergique en cinq psaumes où, tour à tour, le choeur, les solistes et les musiciens ont la place prépondérante.

Ces oeuvres avaient été interprétées par le Concert de l'Hostel Dieu,rd07 21 009sous la direction de Franck-Emmanuel Comterd2011 07 21 033et de gauche à droite,rd07 21 016Sarah Jouffroy, mezzo-soprano et Heather Newhouse, soprano,rd07 21 013Hugues Peraldo, ténor et Nathanael Tavernier, basse.rd07 21 018

Voici deux photos du choeur qui a donné tant de profondeur à ce concert,rd07 21 017et soulevé un tonnerre d'applaudissements et d'enthousiasme.

C'était la première fois que l'église de Tain accueillait un concert du festival Saoû chante Mozart.rd07 21 001Mais si nous remontions loin dans son passé, nous pourrions peut-être trouver traces de la musique qui retentit sous ses voutes, ou celles du sanctuaire précédent en 1350 lors du mariage en ces lieux du dauphin Charles, futur Charles V, et de Jeanne de Bourbon ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Voyages musicaux
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens