Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 21:30

2014bC’est à la salle Jean Cocteau que nous nous sommes retrouvés pour le concert de


l’Orchestre des Pays de Savoie
Nicolas Chalvin, direction et
Camille Joutard, hautbois.
dans
Haydn :  Ouverture d’Acide et Galata
Mozart : concerto pour hautbois en do majeur KV314
                Symphonie n° 33 en si bémol majeur KV319


Heureusement que ce programme est souvent joyeux sans quoi ce dimanche que nous aurions dû passer au parc de la Parisière aurait été bien triste. Bourg dp 01
L’Orchestre des Pays de Savoie participe pour la sixième fois à notre festival et le connaît bien, aussi les musiciens ont-ils ouvert leur col de chemise. Mais ça doit être la première participation de Nicolas Chalvin, le chef qui ne doit pas encore savoir que l’une des particularités de l’ambiance, c’est « sans cravate ». La sienne est parfaitement mise sous la longue veste de son habit ! Mais place à la  musique !


Je vois que Philippe Andriot a présenté ainsi l’ouverture d’Acide et Galatea … "  le tout premier opéra de Haydn dont il ne subsiste que des pièces détachées …  à la verve délicieuse … " Définition que je trouve parfaite.Bourg dp 03
Au moment du concero pour hautbois qui n'a été découvert qu'en 1920 à Salzbourg c'est une toute jeune artiste qui apparaît sur le devant de la scène, Camille Joutard, hautbois solo de l'Orchestre des pays de Savoie depuis fin 2012. Encore une musicienne qui reviendra au festival en vedette dans quelques années après avoir rejoint les Capuçon, Dautricourt et Tharaud en haut des affiches.Bourg dp 04
Dans l'orchestre  les hautboïstes sont derrière les instruments à cordes et c'est à peine si nous pouvons les voir jouer de leur instrument. Le devant de la scène nous fait comprendre combien la respiration, outre toutes les autres qualités nécessaires est importante pour jouer du hautbois.
Le concerto est tendre, coloré et dansant. Un vrai plaisir au "charme exquis". Et elle nous offre en bis un arrangement pour hautbois des "Petits Riens" de Mozart. Le public est totalement séduit.Bourg dp 05
Après l'entr'acte elle a rejoint sa place dans l'orchestre pour la symphonie n° 33, une des dernières composées à Salzbourg. Encore une musique gaie et dansante que Georges de Saint Foix, grand spécialiste de Mozart définit comme "tableau d'un beau jour d'été". Bourg dp 02Juste ce qu'il nous fallait pour terminer ce concert et retrouver le soleil qui a enfin percé les nuages !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens