Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 12:57

2014b

 

L'ambiance est à la bonne humeur en cette fin de journée autour de l'auditorium Michel Petrucciani de Montélimar. Les amis de l'association se retrouvent de plus en plus nombreux et avec toujours autant de plaisir, prêts à accueillir tous ceux qui voudront bien les rejoindre.

Le programme du concert du jour est riche,

               Mozart : Divertimento KV 251, Symphonie n°40

               Haydn : concerto pour violoncelle

et les interprètes de grande renommée,

               Orchestre de Chambre de Paris

               Philippe Bernold - direction

               Gautier Capuçon - violoncelle,

promesse d'une grande soirée ! 


A 20 heures un public nombreux s'est installépour écouter le concert d'ouverture du 25ème festival.Montelimar-09.jpg

Le premièr pour David Colon en qualité de président de l'association qu'il a présentée avec chaleur lors de son mot d'ouverture  rappelant les valeurs cardinales qu'il entend perpétuer : exigence de qualité des concerts, de promotion de la culture, amitié entre les différents acteurs, interprètes, partenaires, mécènes et bénévoles, et annonçant les prochains voyages qui en sont un ciment très efficace ; Kerkennah (Maroc) en octobre, Salzbourg et la semaine Mozart en janvier et le festival de Cracovie à Pâques 2015. Beaux projets mais maintenant place à la musique !

Montelimar 02

Le divertimento KV 251 est un cadeau de 25 ans : Amadeus l'avait composé pour cet anniversaire de Nannerl et c'est un vrai bonheur d'entendre cette oeuvre qui allie grâce, gaieté et joie de vivre. On pourrait presque la prendre pour un concerto de hautbois tellement cet instrument anime l'ensemble des mouvements. Bravo à l'équipe qui l'a choisie pour notre 25ème anniversaire !

Montelimar 04

C'est la première fois que Gautier Capuçon participe au festival et le concerto pour violoncelle en ut majeur Hob. VIIb:I de Haydn lui permet d'exprimer sa virtuosité.

Une grande acclamation a salué sa prestation, dommage qu'elle n'ait pas tenu assez longtemps pour lui faire savoir combien nous aurions aimé l'entendre un peu plus longtemps.Montelimar-05-copie-1.jpgAprès l'entr'acte c'est le moment de la très grande et très célèbre symphonie n° 40 en sol mineur KV 550. L'Orchestre de chambre de Paris sous la direction de Philippe Bernold a rendu toute la grâce dramatique que Mozart a choisie pour cette oeuvre douloureuse et intime. Montelimar 03Philippe Bernold a proposé de nous offrir en bis le "menuet à carrure à trois" et le pédagogue qu'il est aurait bien aimé nous expliquer la différence entre "carrure à quatre" et "carrure à trois" et ce que cette forme a d'insolite dans la symphonie n°40.Montelimar-12.jpg Il nous a promis qu'il le ferait l'année prochaine lors d'une conférence dont des cycles commencent cette année dès vendredi à Tain où Bernard de Bosson nous parlera de "la musique maçonnique de Mozart" à 17 heures. C'est noté, nous tenons à cette promesse, comme à celle de Gautier Capuçon de revenir dès que nous l'inviterons !Montelimar-13.jpgLes échanges de fin de concert ont été trop brefs, mais chaleureux, pleins de cette amitié qui nous lie aussi avec les mécènes.Montelimar-10b.jpgDavid Colon et Gautier Capuçon, David Colon et Philippe Bernold, images heureuses de coulisses d'une belle soirée ...Montelimar-06b.jpgLes 1ère, 6ème, 7ème et 8ème photos sont de Raphaelle, chargée de communication du festival. Merci de m'avoir donné ces images d'une si belle soirée.

Oh ! J'allai oublier de préciser que le violoncelle dont joue Gautier Capuçon a été fabriqué en 1701 par le luthier italien Mateo Goffiler, un instrument rare et à forte personnalité ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens