Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 07:43

2014b

C'est le début d'un long week-end au cours duquel de très nombreux évènements sont programmés.

Et ce vendredi soir c'est le moment du concert dans la Forêt, et c'est toujours une grande fête.

Au programme

- Sonate pour clavier en  majeur "La Chasse" KV 576

- Sonate pour clavier en do majeur KV 330

- Sonate pour clavier en la majeur KV 331

- Sonate pour clavier en mi bémol KV 282

interprétées par Fazil Say.

Les organisateurs, en particulier David, notre président,  font confiance aux prévisions météorologiques d'Ancône et sont sûrs qu'il ne pleuvra pas. Mais la couleur du ciel, les sommets de la Forêt qui ont disparu dans le brouillard les rendent anxieux. 

Les spectateurs sont dans le même état d'esprit, confiants et prudents. Ils se sont munis de doudones, d'anoraks, de châles, de plaids, de capuches fourrées, et sont là très nombreux.Saou 11 03

Les éco-gardes cavaliers surveillent l'arrivée du public, la grande allées de cèdres et  l'Auberge des Dauphins qui a retrouvé tout son lustre de copie du Grand Trianon depuis que le domaine a racheté par le département. 

Fazil Say fait les cents pas entre la maison des gardes et l'auberge. Façon de se concentrer ?Saou 11 02A 19 heures madame Rème-Pic, Vice-présidente du Conseil général accueille le public et nous donne des nouvelles de cet endroit emblématique : l'auberge sera un lieu d'accueil des visiteurs d'ici quelques années.Saou 11 04

Les discours sont brefs et laissent rapidement place à la musique et à Fazyl Say dont la magie opère très rapidement. Il est tout à fait fascinant. Sa technique est parfaite. Certains lui reprochent ses interprétations trop personnelles qui transformeraient les oeuvres qu'il interprète ... D'autres lui reprocheraient ses effusions démonstratives avec son piano ... Ne faudrait-il pas plutôt parler de fusion ?

Pour moi qui ne sais pas lire une partition et donc ne peux savoir qui transforme une oeuvre ou pas, je trouve que c'est un pianiste extraordinaire, qui a suspendu mon attention et insufflé d'autant plus de sentiments tout au long du concert que j'étais placée derrière lui, et n'étais donc pas distraite par ses jeux de physionomie ...Saou 11 08

Je crois d'ailleurs que le public de Saoû chante Mozart le connaît maintenant bien puisque c'est le quatrième festival auquel il participe et que les centaines de personnes qui sont là ce soir sont des admiratueurs inconditionnels ; les autres ne sont pas venus ...

Je ne parle toujours pas de musique et des sonates, les programmes que nous vendons le font avec toute la compétence requise !

Le programme prévu a été parfaitement respecté, et la bruine bien fine qui est tombée en fin de première partie n'a même pas interrompu le concert. A la pause les touches du piano ont été essuyées, Fazil Say a mis un vêtement imperméable sur sa tunique de soie et il a repris les sonates KV 331 et KV 282. Saou 11 05Il nous a même offert un bis, son interprétation très jazzy du troisième mouvement de la sonate en la majeur KV 331, la célèbre Marche turque qui afait naître des sourires, des rires et  soulevé une ovation. Les conditions sont trop délicates pour qu'il continue à répondre aux rappels. Dommage, mais ce fut une très belle soirée qui se conclut par le traditionnel buffet de charcuteries qu'offre le Département à l'ensemble de l'auditoire.

Les photos 1, 3 et 4 sont de Saoû chante Mozart, publiées sur la page facebook du festival.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens