Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 19:59

2014bQuel moment de pur bonheur que ce récital voix et piano au cours duquel nous avons entendu 

Catherine Trottmann - mezzo-soprano

 Karolos Zouganelis - piano

interpréter les lieder et arias suivants
Mozart - « Non so più » KV 492 extrait des Noces de Figaro KV 492
. Gluck - « O del mio dolce ardor », extrait de l’opéra Paride ed Elena
. Mozart - « Abendempfindung » KV 523
. Mozart - « Als Luise die Briefe » KV 520
. Mozart - « Das lied der Trennung » KV 519
. Mozart - « Das Veilchen » KV 476
. Mozart - « Ch’io mi scordi di te » KV 505,
------------------------ entracte-------------------------------------
. Mozart - « Smanie implacabili » extrait de « Cosi fan tutte » KV 588
. Haydn - "The spirit song"
. Haydn - "Fidelity"
. Haydn - Variations en Fa mineur "un piccolo divertimento" HOB XVII: 6 
. Mozart - "Voi che sapete", extrait des Noces de Figaro
. Mozart - "Parto, parto", extrait de la Clemenza di Tito

Quelle chance, dans le programme on peut trouver toutes les paroles de ces chants et leurs traductions sur lesquelles David Colon a travaillé pendant deux nuits ! 

Catherine Trottmann est merveilleuse ! Sa voix est superbe, son jeu de scène très riche, tantôt mutine, taquine ou profondément triste, en colère, elle nous émeut par ses expressions et sa beauté.Saou 12 32Saou 12 31

 

 

  Elle est accompagnée par Karolos Zougarelis.

professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Nous avons eu quelques  participations inattendues ! Des cigales  en première partie lorsque le soleil a bien voulu réapparaître enfin ! Je suis maintenant sûre de ne pas aimer leur crincrin.

Saou 12 30Et en deuxième partie le vent s'est invité. Une rafale énorme a souligné "The spirit song" comme pour nous prouver la présence de ces esprits. Puis ils ont laissé le chant se poursuivre dans les tonalités dramatiques d'arias d'opéras de Mozart.Saou 12 34Le vent n'a pas seulement joué avec la robe de Catherine Trottmann mais aussi avec la toile installée pour protéger les instruments du soleil et les partitions du pianiste. Plus de photos sur les pages Facebook du festival.

Bravo encore aux deux artistes qui ne se sont pas laissés impressionner par les éléments. Le public nombreux a beaucoup apprécié et acclamé les artistes qui nous ont offert un bis bien différent, un air du Chérubin de Massenet.Saou 12 35
Des produits régionaux des Huileries Richard qui ont remplacés les fleurs cette année leur ont été offerts en fin de concert par de jeunes Saoûnnoises.Saou 12 36Décidément nous avons eu un très bel après-midi tout en délicatesse et nuances avec deux grandes dames, Emmanuelle Béart et Catherine Trottmann !

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille et Pierrette Filippi - dans Saoû chante Mozart
commenter cet article

commentaires

Recherche

Liens